La mort de Louis XIV d’Albert Serra

A l’été 1715, Louis XIV (Jean-Pierre Léaud) se plaint de douleurs à la jambe gauche. Son médecin personnel, Fagon (Patrick d’Assumçao), diagnostique une sciatique et ordonne au Roi de se tenir à l’écart des festivités et de garder le lit. Dans les jours qui suivent, le Roi semble aller mieux et recommence à s’alimenter. Malheureusement cette rémission est de courte durée et la douleur revient plus forte encore dans la jambe. Fagon maintient son diagnostique malgré des tâches noires apparues sur le membre. Quatre médecins de l’Université de Paris, ainsi qu’un médecin auto-proclamé venu de province visitent et auscultent le Roi, lui prodiguant moult remèdes sans effet sur la douleur et l’évolution de la maladie. Alors que le membre inférieur gauche est devenu complètement noir, il devient évident que le Roi est atteint de gangrène et que seule une amputation pourrait le sauver. Mais le Roi refuse, son entourage assiste donc impuissant à sa longue agonie… Lire la suite

Rien ne s’oppose à la nuit de Delphine de Vigan

Suite au suicide de sa mère, Lucile, l’auteur-narrateur-personnage principal (et accessoirement narcissique), Delphine de Vigan décide d’écrire un récit (difficile de parler de roman) sur sa mère, depuis son enfance (?) jusqu’à sa vie d’adulte. Pour nourrir son récit, elle utilise les carnets intimes que Lucile écrivait à l’adolescence, interroge ses proches pour connaitre certains détails sur son passé familial et surtout mobilise ses propres souvenirs de cette mère malade. Un livre exécutoire pour mieux comprendre cette femme bipolaire. Lire la suite

Les Chroniques de Zhalie de Yan Lianke

Tout commence par une prophétie : Kong Dongde fit son retour à Zhalie après douze années passées en prison et alors que tous le considéraient comme mort. Quinze jours après son retour, il convoqua ses fils et leur prédit la fin des familles Zhu et Cheng et la prospérité pour la famille Kong. Ensuite, il leur intima l’ordre de sortir : « Allez vers l’est, l’ouest, le sud et le nord – sans vous retourner, droit devant vous, et si vous trouvez quelque chose, ramassez-le, ce sera votre destin en cette vie. » Kong Mingguang, l’aîné, alla vers l’est ; Kong Mingliang, le second, vers l’ouest, Kong Mingyao, le troisième, vers le sud et Kong Minghui, le dernier, alla vers le nord. Kong Mingliang fut le premier à rencontrer son destin, en la personne de Zhu Ying, la fille du chef de village qu’il décida donc épouser pour prendre la place de son père. L’aîné trouva à l’est une plume et comprit qu’il devait devenir instituteur, le numéro 3, rencontra un convoi militaire et décida de devenir soldat.

Pour mettre son plan à exécution, Kong Mingliang devait dans un premier temps se débarrasser du chef du village, puis prendre sa place et épouser sa fille. Une fois propulsé chef de Zhalie, il n’appartenait qu’à lui de faire prospérer le village… jusqu’à en faire une mégapole. Lire la suite

Alien: Covenant de Ridley Scott.

Dans l’espace, personne ne vous entendra réfléchir.

En 2093 (ou peu avant), un androïde (Michael Fassbender) s’éveille à la conscience et découvre son créateur, Peter Wayland (Guy Pearce), sorte de magnat, PDG de la Weyland Corp. et démiurge mégalomaniaque, comme de bien entendu. Apercevant la statue de Michel-ange, l’androïde choisit donc de se nommer David. Peter Wayland lui révèle alors qu’ensemble ils vont découvrir l’origine de l’homme — Dieu.

En 2104 de notre ère, le vaisseau Covenant traverse les sombres étendues galactiques avec à son bord 2 000 colons en hibernation et 1 400 embryons humains dans le but de coloniser une planète lointaine, Origae-6. Alors que l’androïde de bord, Walter (Michael Fassbender), surveille le tout, l’IA du vaisseau ne détecte que trop tard une explosion de neutrinos accompagnant la naissance d’une étoile et qui endommage gravement le Covenant, provoquant plusieurs avaries à bord, faisant dysfonctionner plusieurs systèmes. Walter ordonne alors à l’IA de réveiller l’équipage, mais le capitaine du vaisseau est tué dans l’incendie de son pod d’hibernation.

Dévasté, désemparé, sans chef, l’équipage répare le vaisseau tandis que l’IA capte un signal de détresse émis depuis une planète inconnu mais qui semble proche… et habitable. Le nouveau capitaine, Oram (Billy Crudup), un homme de foi qui voit dans la découverte de cette planète un signe de la Providence, décide, contre l’avis de la veuve du précédent capitaine, Daniels (Katherine Waterston), de répondre à cet appel et de se diriger vers la planète… Lire la suite

The Walk de Robert Zemeckis

Ce film raconte l’exploit de Philippe Petit qui le 7 août 1974 décida de marcher sans système de sécurité sur un fil tendu entre les deux tours du World Trade Center (alors en construction). A Paris, alors qu’il n’est qu’un artiste de rue, Philippe Petit (Joseph Gordon-Levitt) découvre un article de presse relatant la construction de deux tours gigantesques au cœur de Manhattan. Il décide alors de monter un « coup » pour parcourir à pied la distance entre les deux tours sur un fil tendu. A ses côtés, sa compagne Annie (Charlotte Le Bon), artiste de rue également ainsi que des amis qui vont l’aider à la fois à se préparer pour parcourir cette distance mais également pour déjouer la sécurité du World Trade Center et acheminer son matériel en haut des deux tours. Lire la suite