X-Files: I Want To Believe de Chris Carter

https://i0.wp.com/www.horreur.net/img/x-files-regeneration-aff.jpgLa déception de l’été 2008. (Après Wall-X), voici X-Files — ben là c’est pas cul, c’est cul-cul. Là encore, désolé pour la longueur, mais un petit rappel s’impose :

X-Files a été, lors des quatre premières saisons, la première série de SF de culture populaire. Avant, la SFétait cantonnée aux geeks. Avec X-Files, elle débarque chez tout le monde. D’ailleurs, on a eu droit ensuite aux agents du FBI et aux enquêtes sur le surnaturel à toutes les sauces. Selon moi, la série a connu un tel succès pour deux raisons : l’ambiance surnaturelle/ conspiration face au monde contemporain ce qui était novateur pour la culture mainstream et le couple Mulder (un idéaliste crédule en quête de sa sœur qu’il croit avoir été enlevée par des ET et se réfugiant derrière une ironie féroce et un cynisme de façade face aux coups qu’il prend, donc forcément hyper attachant) et Scully (une scientifique rationnelle et bornée mais croyante en Dieu donc éventuellement ouverte à l’idée d’influence supérieure et, corollaire à mes yeux, donc forcément chiante).
Après neuf saisons, donc, alors qu’au cours des cinq dernières, les ingrédients du succès initial se sont délités, Chris Charter rassemble Mulder et Scully autour d’un mystérieux scientifique russe évoquant les expériences entreprises pendant la Seconde Guerre mondiale et la Guerre froide, et d’un ancien prêtre pédophile qui a des visions… Aïe.
Toutes les premières saisons tissaient un canevas subtil entre la propension de Mulder à croire et les réflexes de Scully à rationaliser tout en construisant une mythologie qui rendait accroc à la série : les ET, la conspiration (ah le club de la 5e Avenue), le gouvernement, les secrets, les secrets, la paranoïa, les secrets…
La décadence de la série a commencé lorsque les auteurs ont accentué le côté Mulder est un élu et donc le côté bondieuserie. C’était intéressant de vouloir lier les ET avec l’origine de l’homme et donc de réduire la Bible à une interprétation de la vie extraterrestre. Mettre la famille de Mulder au milieu d’expériences du gouvernement pour créer un hôte adéquat pour les ET, ça c’est bien, expliquer ainsi pourquoi la soeur de Mulder a été choisie par son père, bien aussi, les clones, l’enlèvement de Scully, tout va bien. Et là, patatra! Scully doit accoucher du Messie, mais non le Messie c’est Mulder, mais non en fait il faut qu’ils couchent pour engendrer le Messie (mais dans ce cas, saloperie de catho de Carter, va au bout : il faut que Mulder couche avec la fille de Scully engendrée à partir de son propre ADN et ainsi tu aura un truc logique en terme de génétique, petit chrétien puritain de m…). Bref, à partir du moment où Carter et Sponitz ont cédé aux pressions pour faire une histoire d’amour mièvre entre Mulder et Scully, c’était naze, à partir du moment où n’étant plus fidèle à la ligne directrice originelle de la série (ET > à Dieu pour résumer) et on même fait le contraire (Dieu > à ET), c’était naze.

Argh.

Or, le film ne fait que reprendre ces deux éléments. Et donc il est ultra-naze au carré. Je m’y suis fait chier, mais c’est impressionnant. Et venant d’un pur fan de la série, depuis sa première diffusion en France sur la 6 le jeudi en 2e ou 3e partie de soirée puis le dimanche soir puis le vendredi puis le samedi, c’est vraiment que c’est naze : car moi aussi, I wanted to believe in X-Files 2 (même si je savais que c’était pas possible que Carter puisse revenir sur toutes les conneries qu’il avait faite) et là ben j’ai vu et j’ai pas cru.
Carter c’est un peu comme Shyamalan — un puritain conservateur intégriste qui fait passer ses idées nunuches mais dangereuses dans des films qu’il finance lui-même (ce qui explique qu’il peut les monter parce que sinon, j’espère qu’il y aurait un producteur pour leur dire que si eux ils ont besoin de se convaincre qu’ils sont hyper croyants et qu’ils iront au Paradis, ok, mais qu’ils n’en fassent pas des films prétexte à prosélytisme nauséabond).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s