Lost (saison 2)

Depuis quelques mois, H. & moi avons décidé de regarder Lost, la série évènement. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’après une saison 1 qui m’avait énervé, la saison 2 m’a indifféré. Voici une note rédigée à la mi-saison 2:

Je me suis habitué à la narration. Mais alors franchement, le dernier (ou avant dernier qu’on a vu) était d’un ridicule consommé. J’ai pris ma machine à remonter le temps et à téléportation pour me rendre dans le bureau d’écritures des auteurs de Lost. Et voici ce que j’ai pu en rapporter:

Auteur A (la liaison avec la prod): « Ok les gars, on a reçu un billet de Jayjay [c’est comme ça que les auteurs appellent Abrams]. »

Auteur B (le génie recruté à prix d’or dans le milieu du théâtre new-yorkais qui a vendu son âme au diable pour un nouveau jacuzzi): « Et alors? »

A: « Ben, il veut qu’on fasse un épisode sur Claire et sur ce qui est arrivé à son bébé. »

C (le fainéant qui enquille les séries les unes après les autres en utilisant tout le temps les mêmes recettes qui marchent): « Merde! Y fais chier. Comment on va faire pour la faire revenir au premier plan? Ca fait au moins 12 épisodes qu’elle ne fout plus rien. »

A: « J’en sais rien, mais on doit se démerder. »

B: « Attendez, j’ai une idée: on a qu’à dire que le bébé tombe malade. »

C: « Ouh c’est bon ça. Et elle va avoir peur que ce soit l’épidémie dont on a parlé dans l’épisode précédent. »

A: « Putain les mecs vous êtes chauds là. Allez-y! Continuez. Je commande une pizza. »

C: « T’oublie pas les bières, hein? »

B: « Hé, oh, hé, j’ai une autre idée: Claire, en voyant son bébé malade, va avoir des sortes de flashs de sa captivité. Elle va penser que la maladie est en rapport. »

C: « On a qu’à utiliser la psy du 2e groupe pour lui faire avoir une séance d’hypnose, comme ça on dose les souvenirs qui apparaissent à l’écran. »

A: « Ah ouais, excellent. »

C: « Et comme ça, Claire va partir dans la forêt… »

B: « Avec Kate! »

C: « … avec Kate, si tu veux, et va retrouver le complexe du projet Dharma où elle était emprisonnée. »

B: « Oh la vache! Trop. Cool. »

A: « Attendez, attendez, attendez. On peut pas révéler un complexe habité ni les autres tout de suite: vous savez bien que c’est prévu qu’entre la fin de la saison 3 et la mi-saison 4. On est seulement à la mi saison 2 les gars. Vous voulez encore aller trop vite. »

C: « Nan, mais pas de panique: quand ils arrivent, c’est vide! Les Autres sont partis. »

A: « Ah! Ouf!… Ouais mais du coup les spectateurs vont être frustrés: il n’y aura pas d’enjeu à ce que Claire retrouve sa mémoire… »

C: « Ah ouais, merde… »

B: « … »

[Long silence emmerdé. Le livreur apporte la pizza et les bières.]

B: [parle en mâchant sa pizza] « Hé, hé,ça y esrt, j’ai trouvé: et si Claire ne savait pas ce qu’elle cherchait? Ses visions lui montrent Rousseau. Et comme ça elle part chercher Rousseau et Rousseau la ramène là où elle l’avait trouvée quand elle s’était échappée. Et comme ça elle a des flashs, elle retrouve le complexe abandonné, ils entrent, personne, mais elle a encore des flashs et elle retrouve le vaccin pour son bébé. Et elle voit des images de la fille de Rousseau: c’est elle qui l’a aidée à s’échapper du complexe et c’est pour ça qu’ils sont partis quand ils n’ont pas pu la retrouver, par peur qu’elle conduise ses amis au complexe! »

A: « Ouh, c’est bon, mec… [mâche] Hmmm… Ouais, mais attend: si Claire trouve le vaccin pour son bébé, elle va le ramener et ils vont être sûrs qu’il y a une épidémie, et ils vont pouvoir faire des analyses. Ca va révéler trop de choses. »

C: « Naaaaaan: on qu’à faire avoir des visions à Claire qui se souvient que son bébé a été vacciné pendant sa grossesse et comme ça, même plus besoin qu’elle découvre le vaccin. »

B: « Ouais, et en plus ça permet de faire des images avec Ethan qui vaccine le bébé de Claire en piquant directement le gros ventre de Claire. C’est dégeu, les spectateurs vont adorer. »

A: « Ouais! »

C: « Gross! » [Gros rot sonore.]

A: « Bon, ben on a plus qu’à écrire tout ça. »

C: « Il reste de la bière? »

[Ils écrivent.]

A: « Meeeerde: le synopsis ne prend qu’une demi page. Les consignes de Jayjay étaient claires: une page par épisode. »

C: « T’as qu’à agrandir les marges de 1,5 à 2 cm. »

B: [Rire complice]: « Hé, t’as vu ça où toi? »

C: « C’est Bill de l’équipe d’écriture n° 2 qui m’a dit que toutes les équipes faisaient ça. »

A: « Excellent, ça tient! »

[Ils envoient le synopsis par e-mail. Une demi-heure plus tard, un mail de jjabrams@tvshowgenius.com arrive:]

« Awesome! Start shooting. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s