Watchmen d’Alan Moore et Dave Gibbons

https://i2.wp.com/zakath-nath.joueb.com/images/watchmen.jpg12 octobre 1985 – Journal de Rorschach. Edward Blake vient d’être retrouvé mort au bas de son immeuble. D’après les premiers indices, il semble qu’il ait été jeté de la fenêtre de son appartement. Blake n’est pas un homme ordinaire, sous le nom de The Comedian, il était un super héros utilisé depuis le Kenne Act par le gouvernement américain (comme le Docteur Manhattan).

Alors que la police conclut à un cambriolage qui se serait mal terminé, Rorschach pense lui qu’il s’agit d’une exécution et il décide de prévenir les autres super-héros:

  – Daniel Dreiberg, alias Nite Owl, successeur du premier Nite Owl (Holie Mason).
– Jon Osterman alias le Docteur Manhattan et Laurie Juspeczyk (Miss Jupiter), fille de Silk Spectre, une ancienne super héroïne.
– Adrian Veidt alias Ozymandias, retiré depuis dans les affaires.

  Tous concluent à la paranoïa de Rorschach et ne prennent pas la peine d’écouter ses théories sur l’élimination programmée des super héros.

  En 1985, les États-Unis ont gagné la guerre du Vietnam (en grande partie grâce à Manhattan et The Comedian), Richard Nixon est toujours aux pouvoirs (le scandale du Watergate n’a pas eu lieu), et la Troisième Guerre mondiale contre les Russes est imminente.

  Minuit moins 12 minutes.

  Jon, Adrian, Daniel et Rorschach assistent à l’enterrement de Blake. Pendant ce temps, Laurie rend visite à sa mère, Sally Jupiter, plus connu sous le nom de Silk Spectre. Tous les personnages se remémorent des souvenirs de Blake. Laurie se souvient de l’agression de Blake contre sa mère, Jon se souvient des exactions de Blake au Vietnam…
Rorschach persuadé que Blake a été assassiné va rendre visite à Moloch, le grand ennemi. Ce dernier se souvient d’un Blake dépressif, en pleur sur le bord de son lit, ruiné par le poids de ses actions.

  Edward Blake était le dernier représentant de la première génération des minutemen. Cette première confrérie de héros a été crée dans les années 30, elle regroupait le premier Nite Owl, The Silhouette, Silk Spectre, Hooded Justice, Capitaine Metropolis, Mothman, Dollas Bill et The Comedian. The silhouette a pris sa retraite avant d’être assassinée dans des circontances plus que mystérieuses, Capitaine metropolis est mort en 1974, Dollar Bill est mort en action. Mothman est dans un asile, Hooded Justice a disparu, il est probablement mort depuis. Silk Spectre et Nite Owl ont pris leur retraite et sont toujours en vie. Parmi eux seul The comedian était encore actif.

  La deuxième génération s’est regroupée autour du Comedian et du Capitaine Metropolis. Sont venus les rejoindre Nite Owl II, Docteur Manhattan, Miss Jupiter, Rorschach, Ozymandias. Seul Roraschach est resté en activité, comme the Comedian, mais de manière complètement illégale. Les autres sont mort ou ont pris leur retraite (en 1975 pour Ozymandias et en 1977 pour Miss Jupiter, Manhattan et Nite Owl). Le décret Kenne en 1977 a de toute façon mis un terme aux activités des super héros, rendant leurs actions illégales.

L’histoire dans l’histoire:

  A cinq reprises dans ce comic book, un personnage va intervenir de manière impromptue dans le scénario. A côté d’un kiosque à journaux et parce qu’il attend le retour de sa tante, ce personnage lit un comic sur les pirates et ce qu’il lit intervient directement dans l’histoire des Watchmen. Son comic raconte les mésaventures d’un jeune marin qui suite à l’attaque de son bateau par des pirates (attaque qui a conduit au naufrage du bateau) est persuadé que les pirates vont droit sur sa ville natale pour aller attaquer sa femme et ses enfants. A l’aide des cadavres de ses camarades marins, il façonne un radeau et se lance sur la mer. Après quelques péripéties, à moitié mort, il arrive enfin à terre. Persuadé que sa ville est déjà sous l’emprise des pirates, il tue un jeune couple, prend leur identité et se rend chez lui. Pris de démence, il attaque sa femme pensant qu’il s’agit d’un pirate. Comprenant sa méprise, il quitte sa ville natale pour rejoindre la plage. C’est là qu’il découvre que le bateau pirate est encore au large. Il ne lui reste plus qu’une solution, rejoindre les pirates. D’après Moore, le destin de ce jeune pirate est à l’image d’Ozymandias.

Une bande dessinée immense et exigeante. Le début surtout. Entre le récit de Rorschach, les sauts dans le temps pour évoquer le passé des différents personnages, les ajouts en fin de chapitre provenant soit des journaux intimes de certains personnages ou des publications sur les super héros, l’ensemble est complexe, riche de plusieurs voix et cohérent. La fin est plus banale, je trouve que la résolution est un peu simple et assez peu crédible. Reste que cette bande dessinée est d’une incroyable qualité.

  Le film a rendu l’histoire des watchmen plus fade. Le récit est plus linéaire, moins complexe ce qui enlève tout l’intérêt de cette bande dessinée. Par contre la bande annonce était chouette, grâce en partie à la musique des Smashing Pumpkins.

Publicités

Une réflexion sur “Watchmen d’Alan Moore et Dave Gibbons

  1. encore moi … Juste pour dire qu’il s’agit d’une de mes bd favorite; elle est au comics de super héros ce que  …… est à ……. (vous pouves completer les pointillés avec ce que vous voulez du moment que cela reste élogieux!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s