Il était une fois en France de Fabien Nury et Sylvain Vallée

https://i0.wp.com/www.decitre.fr/gi/32/9782723468732FS.gifTome 3: Honneur et Police

Résumé des deux tomes précédents ici

Les événements se précipitent pour monsieur Joseph Joanovici. Alors que ses affaires marchent de mieux en mieux (à tel point qu’il se sait plus quoi faire de l’argent et de l’or qu’il amasse dans ses planques), un problème nouveau se pose: la défaite des Allemands est possible, la fin de la guerre se précise et monsieur Joseph va devoir se trouver un nouveau camp. Toujours aussi pragmatique et réaliste, monsieur Joseph décide de financer la Résistance avec l’argent qu’il a amassé ces dernières années . Son objectif: brouiller les cartes, faire en sorte qu’il y ait autant de personnes pour témoigner qu’il a aidé la Résistance que de personnes pour témoigner qu’il a collaboré. Un jeu extrêmement dangereux, mais obligatoire s’il veut sauver sa tête à l’heure de la Libération…

Ainsi se clôt le premier épisode des aventures de monsieur Joseph. Ses exactions sont de plus en plus compromettantes: à l’aube de la Libération, collaborer avec la Gestapo et financer dans le même temps la Résistance implique un jeu habile et dangereux. On attend donc avec impatience la suite. Le débarquement a eu lieu, l’heure des comptes et du jugement a sonné pour monsieur Joseph. D’ailleurs le personnage du juge présent dans les deux premiers tomes est absent de celui-ci. Mais on suppose qu’il aura toute sa place dans le prochain épisode. Monsieur Joseph a beau être un salaud fini, un profiteur de première, il n’en demeure pas moins une figure de l’opportunisme de ces années. On suit donc avec un intérêt certain ses aventures, persuadé que son jugement ne laissera pas la France indemne.

 

4 réflexions sur “Il était une fois en France de Fabien Nury et Sylvain Vallée

  1. AArgh …. Une critique acerbe de ma bd préféré! Bon enfin tous les goûts sont dans ma nature. Rien que l’idée de reprendre  plusieurs grandes figures de la littérature fantastique du 19° et de les faire vivre une aventure dans l’esprit des pulps de ce siècle. J’ai tout de suite adoré, en plus par mon auteur de roman préfère Alan Moore. J’ai trouvé moi au contraire que le scénar était assez bien trouvé, pour faire cohabiter ces monstres sacrés et leur trouver une menace à la hauteur. C’est clair que le petit épisode entre hyde et L’invisible est assez pour surprenant mais bon on n’est pas chez Disney  Pour info il faut savoir que presque chaque case de la bd recèle un détail ayant trait à la littérature de cette époque. Il y à carrément un guide fait par des fans (qui à même été édité vus son succès). La bd est en réalité un jeu de piste et permet une « relecture » à un 2° niveau. Par ailleurs ces fans ont même traduit les passages en langue étrangere : tout est là : http://www.enjolrasworld.com/Jess%20Nevins/League%20of%20Extraordinary%20Gentlemen/LoEG%20index.htm Bon rendez vous sur votre  post de brigade chimérique, car figurez vous que je suis fan aussi !    

    J’aime

  2. Euh, je vois pas en quoi ce commentaire concerne « Il était une fois en France » de Fabien Nury & Sylvain Vallée. Sinon merci pour les infos sur « Ligue des gentlemen extraordinaires ».

    J’aime

  3. Curieusement ‘est avec son doule jeu que le personnage central s’humanise et devient donc plus interessant. La bd devient du coup beaucoup plus interesante à suivre et voit enfin le retour de l’envie de lire la suite

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s