Le chagrin du roi mort de Jean-Claude Mourlevat

https://i0.wp.com/media.paperblog.fr/i/199/1992120/chagrin-roi-mort-jean-claude-mourlevat-L-1.jpegBrisco et Aleks sont jumeaux. Ensemble ils vont aujourd’hui se rendre sur la tombe de leur Roi, mort quelques jours plus tôt. Quelques jours plus tard, leur vie paisible sur Petite Terre est bouleversée le jour où Brisco est enlevé par une mystérieuse femme. Tout s’enchaîne alors très vite pour Aleks : il découvre que Brisco n’est pas son frère, qu’il est le fils légitime des anciens rois de Petite Terre, et qu’il a été enlevé probablement par Guerolf, personnage sanguinaire, qui convoite le trône de Petite Terre depuis longtemps. Un destin funeste attend alors les deux enfants, autrefois frères.

Alors qu’Aleks va reprendre seul sa vie sur Petite Terre, Brisco va s’adapter malgré lui à sa nouvelle vie avec Guerolf. Ce dernier prévoyait de tuer Brisco, mais sa femme lui suggère un plan plus diabolique: prendre Brisco sous son aile, lui faire oublier Petite Terre, en faire un digne représentant de Guerolf le sanguinaire puis le renvoyer sur Petite Terre transformé, haineux. Ainsi la vengeance de Guerolf sur Petite Terre sera complète.

On s’attend donc en tant que lecteur à une confrontation entre Alek adulte qui retrouve Brisco transformé par Guerolf. Cette rencontre a lieu (à la fin du roman) mais elle tourne court. Brisco restant dans le giron de Guerolf, Alek n’a plus qu’à rentrer chez lui. Entre temps des scènes de bataille puisque Guerolf après avoir conquis Petite Terre s’attaque au continent (lequel on se demande). Des scènes d’amour quand Alek, recruté par l’armée de Guerolf, tombe amoureux d’une cantinière et s’enfuit avec elle.

Tout cela est bien gentil, relativement bien écrit mais à quoi bon? La scène entre les deux frères est décevante, or elle est centrale dans le propos du livre (comment deux frères qui ont toujours vécu ensemble peuvent ne plus se reconnaitre parce qu’ils sont partis dans deux directions opposées). Au final, un roman agréable à lire mais râté dans l’ensemble car le propos n’est pas clair et l’objectif du roman non plus. Beaucoup d’idées cependant: une nouvelle géographie (Petite Terre, Grande Terre et le continent), une nouvelle langue (pour ceux qui vivent sur le continent), une bibliothèque royale faite de tunnels qu’on visite à l’aide de wagons mais tout cela reste à l’état d’ébauche. Dommage.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s