Vicky, Cristina Barcelona de Woody Allen

Film de Woody Allen, sorti en octobre 2008, qui raconte les pérégrinations amoureuses de deux américaines à Barcelone. Vicky et Cristina sont amies mais ne partagent pas les mêmes idées sur l’amour. Vicky se mariera à l’automne avec Doug, un homme qu’elle qualifie elle-même de charmant et répondant à tous ses besoins en terme d’amour, de responsabilité, de finances. Cristina vient une nouvelle fois de rompre avec un homme. Elle a du mal à construire des relations sérieuses et longues, elle est passionnée et ne conçoit l’amour que comme synonyme de souffrances et de relations tumultueuses. Les deux femmes vont passer l’été à Barcelone (chez des amis), Vicky pour finir sa thèse sur la culture catalane et Cristina pour fuir son nouvel echec amoureux.

Vicky et Cristina lors d’un vernissage vont faire la connaissance d’un peintre Juan Antonio. Si Cristina tombe immédiatement sous le charme de ce bellâtre espagnol, Vicky reste de marbre et frise même la convulsion quand il leur propose de coucher avec elles…

Le monde de Woody Allen ne se compose que d’artistes friqués qui vivent dans de magnifiques maisons et boivent du vin à longueur de journée. La vision qu’il donne de Barcelone est certes très esthétique mais elle est pleine de clichés: les hommes qui jouent de la guitare dans la rue, les terrasses où il ne pleut jamais, les piscines… On voit immédiatement la vision qu’un américain peut avoir de l’Europe. Certes ici il s’agit d’une vision plutôt positive mais qu’on est loin de la réalité. Bref on se demande à la longue si Woody Allen a conscience qu’il existe d’autres mondes que celui des artistes talentueux et friqués.

Et nous n’en avons pas fini avec les clichés, puisque tout le film n’est qu’un long cliché sur les déboires amoureux: ménage à trois, amour passionné ou relation conjugale terne, tout y est. Et ce constat navrant à la fin du film: Woody Allen n’en sait pas plus que nous, mais visiblement il s’est bien amusé à Barcelone (contrairement à nous envoyant son film).

barcelona.jpg
Un très moyen Woody Allen donc. Et j’oubliai, le film n’est absolument pas sensuel ni érotique. Scan plat pour ma part en voyant les acteurs se débattrent (et d’ailleurs on ne voit rien ce qui est un comble pour un film qui veut lever des tabous sur l’amour).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s