Tournée de Mathieu Amalric

https://i0.wp.com/www.avoir-alire.com/IMG/jpg/tourneegrd.jpgLe film était projeté au cinéma de Mamers en avant-première le jeudi 24 mai (d’ailleurs peu de monde à cette avant-première ce qui est bien dommage).

Tournée raconte l’histoire de Joachim qui tente un retour en France, entouré de ses strip-teaseuses américaines. On comprend rapidement que Joachim, producteur à succès d’émissions de télévision, a tout plaqué quelques années auparavant: femme, maîtresse, enfant, boulot, amis, famille. Parti au USA, il revient pour faire un come back en France. Prudent, il ne revient pas seul et, encore plus prudent, il évite soigneusement au cours de cette fameuse tournée de passer, dans un premier temps, par Paris. Sa tournée suit en fait le contour de la France, comme si son producteur ne savait pas bien comment entrer en France, même s’il prévoit à un moment d’emmener ses filles sur Paris.

Pour l’instant en ce début de tournée, Joachim vit au milieu de ses girls qu’il protège et qui le protègent du bruit ambiant.

Malheureusement, si la tournée se passe plutôt bien, le retour de Joachim dans sa vie d’avant est plus difficile: ses anciennes connaissances le dénigrent, sa femme refuse de le voir, ses enfants sont indifférents à son sort. Reste le show, la troupe qui malgré tout offrent un cocon à Joachim…

Un film réjouissant comme est la vie parfois. Joachim se prend des baignes monumentales mais cela ne fait que renforcer son cocon protecteur. Mathieu Almaric joue admirablement bien, mais qui en douterait. Son rôle de loser, attachant et séduisant lui va à merveille. Dans sa réalisation, l’acteur mêle empathie envers ses personnages (lui-même et les filles) et regard sans complaisance. Comme s’il n’était pas dupe de son propre jeu. J’ai trouvé parfois qu’il avait un peu trop tendance à filmer de très près les personnages, mais c’est juste pour chipoter.

Le film tourne clairement autour de la figure de Joachim. Contrairement à ce que pouvaient en dire les critiques, les filles ne sont pas au coeur du film, même si elles en sont le moteur essentiel. Elles sont présentées de manière parcellaire, tout comme les événements qui ont précédé le début du film. On comprend le passé des personnages par des demi-mots, des allusions, comme si chacun peinait à se dévoiler complètement (ce qui est justement ironique de la part de strip-teaseuses qui n’ont aucun mal à dévoiler leur corps). Un film sur la douceur de vivre dans son propre cocon (ici le milieu des tournées artistiques) et la dureté avec laquelle le monde extérieur peut se rappeler à nous.

— LN

 La plus grande force, ce qui séduit tout au long de ce film, est l’ambiance d’une mélancolie douceâtre qui baigne cette troupe de burlesque. Un peu comme le milieu des forains, il y a quelque chose foncièrement pathétique pour ces artistes à fuir le réel, à vivre dans les marges de la société, à toujours préférer la fuite en avant, la route et l’errance. Ils restent en marge, donc, à la fois dans leur mode de vie mais aussi géographiquement ainsi que l’a souligné Hélène. On a l’impression que lorsqu’ils prennent le risque de se poser, de tenter de construire quelque chose de « normal, » la réalité est pour eux d’une dureté insoutenable. Alors on repart…

https://i2.wp.com/www.nantes.maville.com/photos/2010/04/15/P1283253D1333674G_px_501__w_presseocean_.jpg

D’où l’impression de flottement, de déconnexion du réel, d’entre-deux permanent qui donne à ce film toute sa saveur. Les scènes de rencontre entre Joachim et des personnes extérieures n’ont lieu que dans d’autres lieux marginaux: séduction d’une pompiste sur une aire d’autoroute admirablement écrite et réalisée, confrontation avec une caissière dans un Intermarché…

Je suis fasciné par une telle existence: ceux qui la mènent semblent incapables de se poser, car cela signifierait leur mort. A bien des égards, cela m’a rappelé l’ambiance du Monde de Demain. Un très beau film, donc.

— Mathieu

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s