Fringe saison 3

Ayé, finie la saison 3 de « Fringe » et le moins qu’on puisse dire c’est que ce n’était pas trop tôt. Je me suis vraiment ennuyé devant les épisodes de cette saison, tant, à partir de la fin du premier tiers, le récit s’est étiré en longueur histoire de justifier leurs foutus 22 épisodes. Les acteurs deviennent pénibles tant ils sont inscrits dans des schémas de « jeu » ineptes, les scenarii de chaque épisode tiennent sur du papier à cigarette mais ça dure quand même 52 très longues minutes et les éléments dramatiques deviennent d’une débilité sans nom.

  Le dernier épisode rélève de la Lostattitude: on ne sait pas quoi faire de notre idée de base, on doit cette fois se coltiner une vraie résolution à notre histoire qui ne marchait que par hameçons et bien du coup on fait un épisode qui tente de ne marcher que par hameçons également mais… cette fois-ci dans le futur! Cela nous donne un infâme bougli-boulga qui mélange le mutivers, les dimensions parallèles, les paradoxes temporels dans un blah-blah-blah peudo-scientifique qui ne tient plus du tout.

Les 3 dernières minutes seulement donnent un aperçu de la manière dont les « scénaristes » ont décidé d’amener leur résolution: en ne résolvant rien (Lost power attitude!). Par contre, on peut remarquer que dans le multivers de la théorie des cordes, les bureaux de deux univers parallèles sont bien symétriques et, du coup, c’est fort pratique lorsqu’avec une machine qui vient du futur on décide de réunir les deux univers: hop! les bureaux d’un univers sont bien rangés à droite et ceux d’un autre univers sont bien rangés à gauche.

Bon, je ne commente pas l’intrigue ni de ce dernier épisode ni de la série parce qu’en fait depuis plus d’une saison, je m’en tamponne. Du coup, cela annonce une saison 4… qui se fera sans moi.

J. J. Abrams: le plus grand escroc de tous les temps de l’audiovisuel. Le type même du gars qui n’a que des « idées » soi-disant bonnes, mais comme le disait Gaiman à propos de fans qui l’approchaient en lui disant qu’ils avaient des super idées et qu’il suffisait ensuite « juste » que Gaiman les écrive, c’est justement le fait d’écrire, de raconter des histoires qui est difficile et qui donne de bons (ou de mauvais) résultats. Abrams, comme toute personne de moins de 50 ans aux Etats-Unis (et de moins de 40 en France) a été baigné dans la culture de l’imaginaire. Du coup, les idées, il en a (comme nous tous). Par contre, ce que l’on sait à présent qu’il n’a pas, c’est pourtant le plus important — du talent.

— Mathieu

Publicités

4 réflexions sur “Fringe saison 3

  1. :))) quand j’ai vu Walter pleurer dans le dernier épisode, j’ai tout de suite pensé à toi (du coup je crois que je vais systèmatiquement t’associer aux larmes de Walter :))

    J'aime

  2. J’ajouterai à la critique de Mathieu un point sur Walter qui est pour moi le personnage le plus débile, le plus navrant et le plus ennuyant de l’histoire des séries américaines. Je n’ai pas fait le compte exact (trop long) mais je suis persuadée que Walter chiale dans TOUS les épisodes, au moins deux fois. C’est pathétique à la fin tant pour le personnage que pour l’acteur.

    J'aime

  3. Hé, je réponds à mes propres commentaires. Vivi mini-moi. Juste pour revenir sur les méfaits d’Hollywood dans la culture populaire. Tant que les ados débiles payeront pour aller voir Thor (qui est un succès commercial), je doute que les producteurs changent de recettes.

    J'aime

  4. Je ne suis même pas certain que Abrams ait jamais essayé d’écrire quoique ce soit : il balance l’idée et une ligne directrice puis s’en va. Faudrait vérifier, mais je ne crois pas qu’il soit jamais créditer comme scénariste d’un quelconque épisode. On en revient aux réunions de scénaristes ne sachant pas quoi faire d’un épisode à l’autre (et là je crois que je fais une rechute post-lost :)))

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s