All Good Things d’Andrew Jarecki

https://lesboggans.files.wordpress.com/2011/11/a1b91-allgoodthings.jpg?w=202&h=300David Marks est le fils ainé d’une riche famille de propriétaire new-yorkais. Alors que son père rêve de le voir reprendre le business familial, David cherche avant tout à échapper à sa famille. En rencontrant Kathleen qui deviendra sa femme, David pense avoir trouvé sa voie en dehors du cercle familial. Il ouvre une petite boutique artisanale avec Kathy et s’éloigne de New York. Mais son père rode et parvient à la ramener à New York et à lui faire prendre un job dans la société familiale. Dès lors, rien ne va plus. David devient celui qu’il n’aurait jamais voulu être et ses relations avec Kathy en pâtissent. Lorsque Kathy émet le souhait d’avoir des enfants, David refuse catégoriquement, ce qui entraine progressivement une rupture dans le couple. David sombre alors dans ses pires cauchemars.

Encore une fois Ryan Gosling nous étonne avec des choix de personnages très décalés. Ici le film fait directement référence à Robert Durst qui a été (et est toujours) soupçonné de pas moins de trois meurtres dont celui  de sa femme, Kathy. Le corps de cette dernière n’ayant jamais été retrouvé et sa culpabilité n’ayant jamais été établie, Robert Durst a toujours été reconnu non coupable.

Le film tente d’expliquer ce qui a pu conduire ce type à tuer sa femme (et donc prend le parti de la culpabilité de David sans émettre aucun doute). Le suicide de sa mère sera à l’origine d’un trauma originel, qui aurait conduit David à la schizophrénie puis au meurtre. Simpliste au possible et servi par une mise en scène lourdingue et peu intéressante. Au final, on se fout complètement de cette histoire, et les quelques lignes à la fin du film pour nous rappeler qu’il s’agit d’une histoire vraie nous laisse une impression de dégout. Bref, c’est bien de choisir des rôles décalés, mais il faut aussi choisir des bons films (de bons réalisateurs et de bons scénarii), ça peut être intéressant aussi dans une carrière. Le film est sorti directement en DVD, ce qui n’est jamais bon signe finalement.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s