Cowboys and Aliens de Jon Favreau

https://lesboggans.files.wordpress.com/2011/11/819ca-cowboys2band2baliens2bposter.jpgUn homme se réveille au milieu du désert, il est blessé et porte à son bras un mécanisme étrange. Des hommes à cheval tentent de le voler mais il fait alors preuve d’une force incroyable pour s’en débarrasser. Arrivé dans une petite ville de pionniers, il se fait soigner par le médecin local, avant d’être arrêté par le shériff. Cet homme amnésique est en fait recherché dans plusieurs Etats et doit être déféré auprès d’un juge. Mais au moment où les forces de l’ordre s’apprêtent à quitter le village pour le livrer, des aliens attaquent et kidnappent des humains. Dès lors, les hommes décident de s’associer pour pourchasser les aliens afin de délivrer leurs proches.

Je ne vais pas m’étendre sur l’absurdité de mélanger dans un même film aliens et cow-boys car finalement ce n’est pas le pire du film. J’avoue que le jeu d’Harrison Ford tout en serrage de dents m’a profondément énervée. Quant à notre Daniel Graig adoré, il joue toujours aussi mal mais là on était déjà habitué. Le film oscille entre scènes d’action hyper rapides (et mal filmées) et scènes de dialogues hyper traînantes donnant au tout un espèce de faux rythme très ennuyant. On lutte pour ne pas s’endormir tant le jeu des acteurs est inepte, à l’image des dialogues. Car finalement, le plus gros problème de ce film est son sérieux. Quand on fait un film qui mélange les aliens et les cow-boys, on doit au moins le faire au centième degré et pas se prendre au sérieux. Or ce film n’est ni drôle, ni divertissant. Les aliens sont laids et on ne voit même pas la fille nue. Aucun intérêt.

— LN

Ma plus grande déception quant à moi: que le film soit basé sur une publicité mensongère. En lisant son titre « Cowboys & ALIENS », j’étais persuadé qu’il faisait partie de la franchise des Aliens. Et non, même pas. Quelle horrible mensonge.

Bon, cela dit, l’ayant vu, j’ai pu le replacer lors de la conférence Levasseur sur Lost et l’américanisation de la Shoah. Du coup, ce ne fut pas un visionnage totalement stérile. Lindeloff, tu es vraiment mauvais, désolé de te le dire.

— Mathieu

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s