L’Agence Pinkerton de Michel Honaker

http://sousunpissenlit.files.wordpress.com/2011/03/agence-pinkerton1.jpgEtats-Unis. 1869.  Des hommes de l’Agence Pinkerton sont embarqués à bord d’un train en partance pour Sacramento. Au moment de franchir les Rocheuses, la lumière s’éteint dans le train et un vol est commis. En voulant arrêter le voleur, les trois agents sont tués. Ce voleur n’est autre que le Chapardeur qui met en difficulté depuis des années la compagnie de train et l’Agence. De nouveaux agents sont recrutés, dans l’espoir qu’ils pourront enfin résoudre le mystère de ce voleur acrobate…

Parmi tous les romans jeunesse que j’ai lu récemment, ce dernier sort inévitablement du lot. D’abord par son histoire. Ici point de survivant de la Shoah ou de vampires (thèmes favoris des écrivains de jeunesse à l’heure actuelle), mais un bon vieux western. On y retrouve des cowboys, des membres d’une agence fédérale (sorte de FBI avant l’heure) et un chemin de fer, hanté par ceux qui sont morts lors de sa construction ou qui ont combattu sa progression. D’ailleurs, les références à la construction du chemin de fer, aux Indiens et aux Chinois notamment, sont plutôt bien amenées. La fin reste plus classique comme dans tous les romans de jeunesse où le méchant n’est pas celui qu’on croit (mais quand même on l’avait repéré depuis le début). Mais le roman garde une ambiance particulière, et notamment la première scène dans le train, ce qui le rend plus intéressant.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s