Masqué, tome 1: anomalies de Serge Lehman et Stéphane Créty

https://i0.wp.com/www.imaginelf.com/wp-content/uploads/2012/01/masque-1-lehman-crety.jpgLors d’une opération de la FFSC (force française de stabilisation dans le Caucase), à la frontière entre la Russie et la Georgie, des soldats français ont dû se défendre contre un cyberian 350. Deux d’entre eux, Melissa Taleb et le sergent Braffort, ont survécu grace à l’intervention d’un mystérieux homme volant, qui à l’aide d’un simple laser a pulvérisé devant leur yeux le cyberian. Les deux soldats ont depuis quitté l’armée. Brafford vit avec sa soeur en attendant mieux. Victor Duroc, un ancien soldat, se présente un jour à l’appartement des Brafford. Il demande à Braffort de le suivre et le conduit auprès du colonel Alain-Jean Assan, chef de la sécurité du préfet de Paris. Depuis quelques années, Paris vit au rythme des anomalies, sorte de monstres technologiques à forme plus ou moins humaines, qui sortent de terre et attaquent tout ce qui bouge. Braffort est recruté par le préfet pour agir contre les anomalies.

On retrouve dans cette bande dessinée la patte de Serge Lehman: la brigade n’est pas loin de même que les super héros français. Ici, l’accent est mis sur Paris, et sur l’étrange capacité de la ville à créer presque seule des entités plus effrayantes au fil des semaines. L’idée centrale est d’ailleurs excellente et on attend avec impatience la suite pour en savoir plus sur cette capitale créatrice d’anomalies et sur l’implication des hommes dans le processus. Et je me demande bien ce que Lehman va faire avec le poème Le Masque de Baudelaire (en plus de le citer dans son intrigue).

Contemplons ce trésor de grâces florentines ;

Dans l’ondulation de ce corps musculeux

L’élégance et la force abondent, sœurs divines.

Cette femme, morceau vraiment miraculeux,

Divinement robuste, adorablement mince,

Est faite pour trôner sur des lits somptueux,

Et charmer les loisirs d’un pontife ou d’un prince.

 

 – Aussi, vois ce souris fin et voluptueux

Où la fatuité promène son extase ;

Ce long regard sournois, langoureux et moqueur ;

Ce visage mignard, tout encadré de gaze,

Dont chaque trait nous dit avec un air vainqueur :

 » La volupté m’appelle et l’amour me couronne !  »

À cet être doué de tant de majesté

Vois quel charme excitant la gentillesse donne !

Approchons, et tournons autour de sa beauté.

 

Ô blasphème de l’art ! Ô surprise fatale !

La femme au corps divin, promettant le bonheur,

Par le haut se termine en monstre bicéphale !


Mais non ! Ce n’est qu’un masque, un décor suborneur,

Ce visage éclairé d’une exquise grimace,

Et, regarde, voici, crispée atrocement,

La véritable tête, et la sincère face

Renversée à l’abri de la face qui ment.

Pauvre grande beauté ! Le magnifique fleuve

De tes pleurs aboutit dans mon cœur soucieux ;

Ton mensonge m’enivre, et mon âme s’abreuve

Aux flots que la douleur fait jaillir de tes yeux !

 

 – Mais pourquoi pleure-t-elle ? Elle, beauté parfaite

Qui mettrait à ses pieds le genre humain vaincu,

Quel mal mystérieux ronge son flanc d’athlète ?

 

– Elle pleure, insensé, parce qu’elle a vécu !

Et parce qu’elle vit ! Mais ce qu’elle déplore

Surtout, ce qui la fait frémir jusqu’aux genoux,

C’est que demain, hélas ! Il faudra vivre encore !

Demain, après-demain et toujours ! – comme nous !

 

Par contre, je n’aime pas du tout le dessin. J’avais envisagé de l’acheter à Bulle, mon magasin préféré de bd au Mans, mais en voyant le dessin j’ai renoncé. Un ami m’a prêtée du coup le premier tome. J’avoue qu’à sa lecture, je regrette un peu de ne pas l’avoir acheté, mais j’ai quand même un gros problème avec le dessin: trop comic, trop clinquant. Je préfère de loin ce que Gess faisait avec la Brigade chimérique.

https://i0.wp.com/www.culturellement-geek.com/img/masque/4-grd.jpg

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s