The Hollow Crown de Richard Eyre et Rupert Goold

Série anglaise (encore une) diffusée sur la BBC 2 cet été pendant les jeux olympiques. La série est en fait l’adaptation de trois pièces historiques de Shakespeare – Richard II, Henry IVet Henri V – en quatre épisodes de plus d’une heure trente. Je ne vais pas faire ici un résumé de ces trois pièces, mais juste préciser que Richard II est interprété par l’excellent Ben Whishaw, qu’Henry IV par Jérémy Irons et Henry V par Tom Hiddleston (Loki pour les fans deThor et d’Avengers).

Le premier épisode de cette série suit donc le destin tragique (christique) de Richard II, destitué par Henry Bolingbroke, futur Henry IV. La pièce avait été adaptée au théâtre lors du festival d’Avigon. Richard II était interprété par Denis Podalydès. J’avais regardé les premières minutes (la représentation était retransmise sur France 2), détesté l’une des actrices qui devait alors interpréter Thomas Mowbray et arrêté là le massacre (j’ai encore la retransmission quelque part sur un DVD). Bref, je n’ai donc aucune comparaison à faire avec d’autres adaptation de cette pièce, aussi je trouve que celle-ci est tout à fait intéressante et Ben Whishaw dans son interprétation d’un Richard II crucifié sur l’autel du pouvoir est vraiment convaincant.

https://i2.wp.com/static.guim.co.uk/sys-images/Media/Pix/pictures/2012/6/28/1340898824546/The-Hollow-Crown-008.jpg

Les deux épisodes suivant sont consacrés à l’adaptation d’Henry IV où l’on voit parallèlement le remord d’Henry IV au crépuscule de sa vie et la jeunesse désordonnée du Prince de Galles, futur Henry V, interprété par Tom Hiddleston. Jérémy Irons campe un Henry IV littéralement rongé par le pouvoir, sentant sa fin proche mais ne pouvant se résoudre à lâcher cette couronne si brutalement acquise. Tom Hiddleston est convaincant dans son interprétation d’Henry V, plus que ne l’était Kenneth Branagh. Peut-être simplement parce qu’il est plus jeune, plus proche en âge de son personnage et donc plus à même d’incarner cette jeunesse intrépide et désordonnée. Seul hic, les deux histoires, le parallélisme entre le père et le fils ne fonctionne pas toujours. Et surtout certaines scènes avec Falstaff, personnage emblématique de cette pièce, ne s’intègrent pas aussi bien dans l’ensemble de la pièce et dans la relation problématique entre le père et son fils. Peut-être un défaut de l’adaptation (sûrement), peut-être aussi une difficulté quant à cette pièce qui se présente vraiment comme un intermède, une mise en place de la pièce suivante, Henry V.

Le dernier volet est donc consacré à Henry V. La transformation a eu lieu et Henry assume cette fois pleinement son rôle de roi. La pièce a été adaptée au cinéma par Kenneth Branagh, qui interprétait alors Henry V. La comparaison est donc inévitable lorsqu’on regarde ce dernier volet. Parmi les moins, je trouve que l’adaptation de la BBC n’insiste pas assez sur le volet politique de la pièce, et sur les raisons qui pousse l’église à entraîner Henry dans une guerre contre la France. Lambert Wilson est moyennement crédible en Roi de France, par contre Mélanie Laurent est sublime en Catherine de Valois (« Kate » comme l’appelle Henry V). Le début de l’épisode est d’ailleurs assez fade, il manque un souffle, une donnée épique présente pourtant dans l’oeuvre de Branagh. Parmi les plus, je trouve que la scène « we few, we happy few » est plus réussie dans l’adaptation de la BBC ; Kennneth Branagh en avait donné à mon goût une vision trop tonitruante. Ici la scène est plus intimiste, moins déclamatoire et donc finalement plus intéressante. D’ailleurs à partir de cette scène, l’épisode est plus entraînant, et je trouve que la scène entre Henry V et Kate est particulièrement réussie.

Au final, une série intéressante, avec du bon et du moins bon. Mais on ne peut que se réjouir en tant que spectateur de voir un tel spectacle. En espérant que la BBC poursuive, et adapte Richard III, ma préférée dans les Histories shakespeariennes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s