Une si jolie petite guerre de Marcelino Truong

https://i1.wp.com/f.hypotheses.org/wp-content/blogs.dir/973/files/2012/10/UneSiJoliePetiteGuerre.jpgSaigon, 1961-1962. L’auteur revient sur un épisode personnel de son enfance, lorsque son père fut envoyé à Saigon pour servir d’interprète auprès du président Dièm. Toute la petite famille quitta donc le confort de la vie américaine pour l’incertitude de Saigon, alors que la ville était à l’aube de bouleversements spectaculaires. Jeune enfant, Marcelino ne comprenait pas toujours ce qui se passait mais voyait sur le visage de ses parents – et notamment sur celui de sa mère – que des menaces planaient sur le quotidien pourtant bien tranquille de la famille.

Quelque chose m’a gênée à la lecture de ce roman graphique, notamment sur ce que promettait l’éditeur, à savoir le regard d’un enfant sur la guerre. En fait, l’auteur a depuis fait des recherches historiques sur cette période et si je reconnais la cohérence de sa documentation sur ses années à Saigon, je regrette que ses recherches se soient faites au détriment d’une vision plus personnelle et plus enfantine des événements. A l’époque, il est impossible qu’un enfant de son âge ait eu une lecture aussi lucide de la guerre, et des conflits entre ses parents. Le récit est donc construit a posteriori, avec les connaissances historiques d’un adulte écrivant les souvenirs d’un enfant. Et je trouve ça dommage. Le récit est probablement inattaquable sur le plan historique, mais il est trop impersonnel et froid. Je n’ai absolument pas vu le regard d’un enfant, mais plutôt le travail d’un adulte redonnant du sens à des souvenirs d’enfance.

https://i0.wp.com/bdzoom.com/wp-content/uploads/2012/11/truong-planchesJPG.jpg

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s