Masqué, tome 3 de Serge Lehman et Stéphane Créty

https://i2.wp.com/www.comicsplace.net/wp-content/uploads/2012/10/MASQUE3.jpgPour un rappel sur les tomes 1 & 2, vous pouvez lire nos articles sur ce blog. Dans ce tome 3, le sergent Brafford fête Noël en famille, mais le repas devient rapidement houleux quand son père, profondément pacifiste, reproche à son fils de travailler pour le préfet. Mécontent, Brafford quitte le repas familial et rejoint l’équipe du préfet qui miraculeusement l’attendait au bas de chez lui. Le préfet a en effet besoin de lui pour espionner la maire d’un district de Paris, car cette dernière envisage de l’évincer. Mais alors qu’il espionne la maire, Brafford prend conscience que quelque chose de grave se passe sur la parvis de Notre-Dame. Une gargouille vient en effet de prendre vie et s’attaque aux passants.

Rien de bien différent dans ce tome, par rapport aux deux précédents. J’ai toujours les mêmes réserves sur le dessin et l’histoire ne me plaît pas autant que celle de la Brigade Chimérique. On est plus dans l’histoire de super héros classique avec un défilé de monstres à chaque tome, que dans la construction plus crépusculaire et plus dépressive d’une fin de règne comme dans la Brigade. Il semblerait qu’après cette première époque, les auteurs se lancent dans une suite. Pour ma part, ils risquent de se trouver en concurrence avec l’Homme truqué, qui poursuit l’univers de la Brigade Chimérique.

https://i1.wp.com/www.coinbd.com/series-bd/masque/chimeres-et-gargouilles/images/planche/20130117152326_t3.jpg

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s