Le Magasin des suicides de Patrice Leconte

Dans une ville où l’espoir n’est plus permis, où le gris a envahi l’espace, un seul magasin tire son épingle du lot commun: le magasin des suicides. En offrant (moyennant finance) à leurs concitoyens de quoi mourir rapidement et dans les circonstances qui leur conviennent, le magasin des suicides fait le bonheur de ses propriétaires, Lucrèce et Mishima. Mais ces derniers se gardent bien de le montrer. La mine triste et le regard dépressif sont de mise dans la boutique pour qui veut pousser un peu plus les clients vers le suicide.

Problème après deux enfants parfaitement normaux et tristes, Lucrèce accouche d’un troisième enfant souriant et joyeux. Que faire? Les clients ne doivent pas à son contact changer d’avis.

Adaptation de la bande dessinée du même nom (elle-même adaptée du roman de Jean Teulé). J’ai lu la bande dessinée il y a peu (critique ici). J’étais donc curieuse de voir son adaptation à l’écran.

Malheureusement les quelques chansons du début ont eu raison de ma curiosité. Je n’aime pas les chansons dans les films, je trouve que cela interrompt mon adhésion au film. Dommage car j’avais relativement bien aimé la bd.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s