Quelques minutes après minuit de Patrick Ness

Conor vit seul avec sa mère, depuis la séparation de ses parents et le départ de son père pour les USA. Depuis quelques temps, sa mère est malade et Conor doit se débrouiller tout seul pour manger, aller au collège, vivre sa vie d’adolescent.

Depuis que sa mère est malade, Conor fait des cauchemars. En fait, il fait deux cauchemars, l’un dont il ne parle jamais et l’autre qu’il fait tous les soir à minuit sept dans lequel il est attaqué par un monstre ayant la forme d’un If. Mais des indices laissés dans sa chambre jettent le doute dans l’esprit du garçon: et si le monstre n’était pas un rêve? Conor décide de se confronter au monstre pour mettre un terme à ce songe. Il parle avec lui et apprend que le monstre se nomme l’Éternel homme vert, qu’il est venu à la demande de Conor et qu’il va lui raconter trois histoires, avant que Conor accepte enfin de dire la sienne…

Cela faisait très longtemps que je ne n’avais pas fait de compte rendu de lecture sur un livre de littérature de jeunesse, pour la simple raison que mes lectures récentes ne m’avaient guère convaincue.

Ce roman, en partie graphique, a été sélectionné pour le Prix des Incorruptibles, niveau 5e / 4e, c’est pour cette raison que j’ai été amenée à le lire. Il est passionnant et pour une fois, l’auteur ne cherche pas la facilité ni dans sa narration ni dans son style. Si le personnage central est un adolescent, le propos lui est très mature, le mélange entre réalisme et fantaisie très intelligemment mené et la fin est tout simplement remarquable.

Un roman difficile parce que sans concession, mais enfin un roman digne de ce nom pour les jeunes lecteurs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s