L’assassin qu’elle mérite, tome 3 : Les attractions coupables de Wilfrid Lupano & Yannick Corboz

Pour un résumé des deux précédents tomes, vous pouvez lire ici et .

Victor est devenu le complice de Klément. Avec lui, il participe à des soirées spéciales, mélange improbable d’orgies et de célébrations à thème. Mais les excès en tous genre ne parviennent pas à faire oublier aux deux hommes leur infortune présente, notamment Victor qui sait très bien que tout ce qu’il a, il le doit à Alec. Il est alors temps pour eux d’aller jouer l’acte final d’une pièce dont ils n’ont été finalement que les rouages…

Changement de décor dans ce tome 3. Si le début se situe toujours à Vienne, dans ses quartiers sombres et pauvres, à partir du moment où les deux amis décident d’en finir avec Alec, le lecteur est invité à Paris à l’occasion de l’exposition universelle de 1900. Changement de décor et changement de couleur: les tons sont lumineux pour mieux rendre compte de la découverte de ce début du siècle: l’électricité. Mais derrière le faste des décors, les humeurs restent les mêmes : les bonnes manières, le décorum de la société bourgeoise masquent mal les tensions sociales. Dans l’ombre de Klément et de Victor, en quête d’une vengeance personnelle, Alec poursuit un dessein particulier d’une tout autre envergure. Dans ce Paris du début du siècle, la violence et la révolte sont dans l’air… De grands changements sont à craindre et pas seulement dans l’Art.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s