The Hunger Games: Catching Fires (L’Embrasement) de Francis Lawrence

Six mois après avoir remporté les 74e « jeux de la faim », Katniss et Peeta sont de retour dans le district 12. Ils sont à présent logés avec leur famille dans des bâtiments plus luxueux et peuvent enfin reprendre gout à la vie. Les médias sont toujours à leur trousse, d’autant que le public a adhéré complètement à leur histoire d’amour. Ils en redemandent donc et les deux gagnants vont devoir à présent, et jusqu’à la fin de leur existence, faire vivre ce mensonge.

Un homme n’a pas cru une seconde à leur histoire d’amour, le président Snow. Il voit dans la manœuvre de Katniss non une preuve d’amour pour Peeta mais une marque de défiance vis-à-vis du pouvoir. Ce dernier se présente donc dans le district 12 pour prévenir Katniss que si elle recommence, sa famille en pâtira.

Comme prévu dans l’organisation des jeux, les deux gagnants vont faire le tour des différents districts pour rencontrer la population. Mais ce tour de la victoire se passe mal et dans de nombreux districts les populations se soulèvent à la vue des deux gagnants. Snow décide alors de se débarrasser d’eux, car ils sont devenus trop gênants face à une population qui ne doit pas avoir d’espoir. Il modifie le règlement des jeux et impose que les participants des 75e jeux soient pris parmi les précédents gagnants. Peeta et Katniss étant les deux seuls gagnants du district 13 avec Haymitch, ils savent qu’ils vont à nouveau devoir combattre et tuer pour leur survie.

Pas pire que le premier mais pas mieux non plus. Dommage que les quelques thèmes évoqués par le film (et le livre) comme la télé-réalité, l’inégalité entre quartiers, l’émergence d’une révolte face à l’oppression ne soient simplement là que pour donner une toile de fond à une basique histoire d’adolescents amoureux. Et quand on voit le manque de complexité de ce film, et qu’on pense que des étudiants Hong-kongais ont fait le geste de révolte du district 11 lors de leur manifestation, ça laisse songeur.

Le film n’explique même pas d’où vient ce geste

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s