Dom Hemingway de Richard Shepard

La première scène du film peur surprendre, au moins elle donne le ton pour la suite. Dom Hemingway, joué par Jude Law, prononce une ode à sa bite tout en se faisant sucer (pardon my French). La scène dure suffisamment longtemps pour 1) nous ennuyer, 2) nous mettre en garde pour la suite. Dom Hemingway a été emprisonné douze ans, pour avoir braquer un coffre-fort pour le compte d’un Russe. Il n’a jamais donner l’identité de son patron, et compte bien au moment de sa sortie de prison obtenir une juste compensation financière pour toutes ses années passées en prison. En tant que spectateur, on se dit qu’il va forcément avoir un problème : le Russe ne va pas vouloir payer étant la solution la plus envisageable. Il n’en est rien. Le Russe propose une somme conséquente à Dom. Alors quel est le problème? Dom est l’unique problème. il ne peut pas s’empêcher d’insulter les autres, et le Russe au passage. de quoi compliquer l’obtention de son dédommagement. 

Deux intérêts dans ce film, ce qui maigre vu sa durée : voir les fesses de Jude Law (mais cela ne dure que quelques minutes) et apprendre un nombre incalculable de grossièreté en anglais (mais il faut le voir en v.o).

Pour le reste, c’est vulgaire, pathétique et saoulant. Emilia Clarke fait une apparition dans le film ; elle joue la fille de Jude Law et elle est chanteuse dans un bar. Malheureusement, elle n’est absolument pas crédible dans les deux cas.

Filmer des verge(r)s : comme c’est bucolique !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s