Le rouge vif de la rhubarbe d’Auður Ava Ólafsdóttir

Ágústína est née avec un handicap physique et depuis elle ne peut se déplacer qu’avec l’aide de ses béquilles. Sa mère, chercheuse, est régulièrement absente, trop prise par son travail et son père n’est jamais revenu sur l’île depuis la nuit pendant laquelle elle a été conçue. Ágústína vit donc avec sa tante Nina et partage son temps entre l’école où elle vient de faire la connaissance de Salómon et la Montagne qu’elle envisage de gravir prochainement…

Premier roman écrit par Auður Ava Ólafsdóttir et dernier traduit en français, au bénéfice du succès de Rosa candida. Un roman anecdotique qui se clôt de manière brusque sur le départ d’Ágústína  pour son expédition montagneuse, ce qui pour ma part aurait dû amorcer la narration. Cependant on y trouve en germe les thèmes familiers de cet auteur : la religion chrétienne, la flore, les paysages volcaniques d’Islande, quelques recettes autour de la rhubarbe et un univers résolument féminin peuplé d’hommes fantomatiques et de mères voyageuses.

Comme toujours les critiques qualifient le livre (et son auteur) de délicat et poétique, manière habile de caractériser un texte peu ambitieux, se limitant à l’évocation d’un quotidien fantasmée et infantile (ses descriptions des paysages islandais n’ont que peu de rapport avec ceux de Jon Kalman Stefansson dans Entre ciel et mer, tout autant magnifiques mais plus versatiles et dangereux) . A lire cet auteur, on peut se rendre compte qu’elle est obsédée par la question de la maternité et qu’elle en a une conception assez singulière (islandaise ?) : si les femmes sont celles qui mettent au monde, elles ne sont pas forcément celles qui élèvent, l’éducation des enfants se faisant au gré des dispositions des mères, de ceux de leur entourage et du hasard.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s