Escalier 3 d’Eduard von Keyserling

Lothar von Brückmann, âgé d’une vingtaine d’année, quitte sa tranquille vie de province pour Vienne, où il découvre le plaisir des cafés et de la musique. Il se lie d’amitié avec de jeunes aristocrates et ensemble ils décident de fonder un journal de tendance social-démocrate. En cette fin de XIXe siècle, la capitale autrichienne est en effet traversée par d’importants mouvements politiques, qui se divisent en une multitudes de factions militantes. Lothar et ses camarades veulent à travers ce journal rendre compte de ces mouvements, et pourquoi pas les unifier autour de leur projet rédactionnel. Ils vont découvrir les luttes internes entre réformistes et radicaux, mais surtout ils vont devoir aller à la rencontre de ce peuple dont ils parlent tant mais qu’ils connaissent finalement peu.

Par son sujet, ce roman m’a immédiatement intéressée. La période envisagée (cette fin du XIXe siècle) et cette rencontre entre des intellectuels aristocratiques et des mouvements politiques me promettait quelques passionnants instants de lecture.

Malheureusement, j’ai l’impression d’avoir lu les pérégrinations d’un groupe de personnages peu caractérisés (en tant que lecteur j’avais du mal à ne pas les confondre entre eux), découvrant des individus issus des milieux populaires qui ne correspondaient pas à ce qu’ils envisageaient (mais on s’en doutait), discutant d’orientation politique sans vraiment s’y investir (ce qui rend leurs dialogues assez vains), retournant rapidement dans leur zone de confort. Une promenade littéraire pas désagréable mais très en deçà de ce que j’espérais.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s