Captain Marvel d’Anna Boden et Ryan Fleck

Vers (Brie Larson) vit sur la planète Hala, capitale des Kree, un peuple humanoïde à la technologie très avancée. Elle n’a pas de souvenirs de sa vie d’avant mais fait des cauchemars qui contiennent des scènes de son passé. En tant que combattante, Vers peut faire jaillir des jets d’énergie de ses mains, et avec l’aide de son mentor, Yon-Rogg (Jude Law), elle essaie d’apprendre à maîtriser cette force. Ses pouvoirs lui ont été donnés avec un élément greffé dans son cou et Yon-Rogg prétend qu’ils peuvent lui être retirés. À chaque fois que Vers entre en contact avec l’Intelligence Suprême, l’intelligence artificielle qui dirige la planète et l’empire, celle-ci lui apparaît sous les traits d’une femme aux cheveux blancs supposée être une personne qui lui est proche, mais Vers ne la reconnaît pas. Lors d’une mission sur Torfan, une planète infiltrée par les Skrulls, ennemis ancestraux des Kree, Vers est capturée par le général Talos. En fouillant dans sa mémoire, les Skrulls (et Vers) découvrent des souvenirs d’elle sur Terre. Vers parvient à échapper à ses ennemis mais son vaisseau s’écrase sur Terre, à Los Angeles où elle rencontre Nick Fury (Samuel L. Jackson) et Philip Coulson (Clark Gregg).

L’ayant vu il y a quelques mois déjà, j’avoue n’avoir qu’un souvenir très vague de ce film. Les films Marvel étant toujours construits et filmés de la même manière (et dans le même but), il est aisé de les confondre.

Ce qui me reste de celui-ci : des images de synthèses plutôt hideuses saturées de couleurs flashy, un scénario qui ne sert qu’à introduire un nouveau personnage dans la gamme (et qui provoque régulièrement une poussée de bâillements quand tu n’es pas hilare devant l’ineptie de l’univers déployé) et des scènes alternant bagarres et discussion inutiles sur fond de glorification de l’esprit américain (ici, jamais tu ne renonceras et toujours tu te relèveras). Et j’oubliais, comme le héros est une héroïne, un propos fallacieux et débile sur le féminisme. Et des scènes opportunistes avec le chat.

Je crois que j’ai fait le tour. Je peux passer au suivant.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s