The Expanse (saison 4) de Mark Fergus et Hawk Ostby

Une multitude de portails vers des systèmes solaires inconnus se sont ouverts depuis le premier portail issu du crash de Miller et de Mao sur Venus. La secrétaire générale de l’UN, Avasarala, veut empêcher toute exploration de ces portails, craignant un nouvel Eros. Mais malgré l’arsenal militaire déployé autour des portails, le vaisseau belter Barbapiccola parviennent à emprunter un portail et à se rendre sur l’une de ses planètes. Ses occupants décident immédiatement de la coloniser et de la renommer « Ilus ». Avasarala envoie James Holden  avec son équipe à bord du Rocinante sur Ilus pour explorer la planète et évaluer ses risques potentiels. Il n’est malheureusement pas le premier à se rendre sur Ilus : la Royal Charter Energy, une entreprise d’exploitation / exploration, envoie également un détachement militaire commandé par le chef de la sécurité Murtry avec l’accord de Mars et de la Terre. Entre les trois factions positionnées sur Ilus, le courant passe mal et complique la mission d’Holden qui est avant tout de sécuriser le campement des Belters alors même que sur Terre, Avasarala, en pleine période électoral, doit affronter Nancy Gao, qui est favorable à l’exploration des portails.

Quatre fils narratifs se croisent lors de cette saison 4 : la mission de Holden sur Ilus avec ses multiples complications, la campagne électorale sur la Terre qui va voir la défaite d’Avasarala, le retour de Bobbie sur Mars et ses tentatives ratées de reprendre une vie normale et enfin les conflits au sein de l’OPA qu’Ashford  et Drummer  tentent de contenir. De ses quatre fils narratifs, seuls les deux premiers sont traités avec minutie et intéressent le spectateur. Les temps passés sur Mars à suivre Bobbie paraissent longs et déconnectés du reste, même chose avec l’OPA dont on a parfois du mal à suivre tous les complots.

Sur Ilus (ou New Terra), Holden découvre une technologie alien extrêmement puissante, qui semble liée aux Builders, race extraterrestre qui aurait créé la protomolécule (et aurait été détruit pas elle ?). Dans tous les cas, il est souvent surprenant de voir Holden, son équipage ou les Belters ne pas prendre réellement la mesure de ce qui se passe sous leurs yeux.  Holden passe une bonne partie de la saison 4, les mains dans les poches, à regarder le sol sans donner l’impression de comprendre ou de contrôler quoi que ce soit, ce qui m’a fait beaucoup rire.

Vers la fin de la saison, les quatre fils narratifs se rejoignent autour d’une nouvelle menace : Inaros et son fils Filip, deux Belters, mettent en action leur plan consistant à envoyer un astéroïde bourrée de technologie martienne sur la Terre pour la détruire. Bobbie comprend un peu tard que les vols commis sur Mars, auxquels elle a parfois participé, ont servi au plan d’Inaros. Elle tente de prévenir Avasarala mais apprend alors qu’elle vient de perdre l’élection et que Nancy Mao est la nouvelle secrétaire générale à présent. Quant aux membres du vaisseau Rocinante, ils découvrent que Filip est le fils de Naomy.

La saison, emplie d’incohérences scénaristiques et de facilités d’écriture (par exemple : comment est-il justifié que Holden et ses potes gardent la possession d’une frégate militaire martienne ? Hé bien ce n’est pas justifié, justement), aura donc servie à décrire, mais sans vraiment s’y attarder, les coulisses d’une exploration et d’une colonisation sur une nouvelle Terre. Elle aura surtout servie à occuper l’espace narratif entre les arcs narratifs des trois premières saisons et ceux qui suivront à partir de la saison 5. Au passage, le spectateur aura assisté au départ de Miller (il n’en finit plus de mourir), moins impressionnant que son crash sur Venus, mais tout de même touchant, Miller était le personnage le plus intéressant de la série.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s