The Rider de Chloé Zhao

Brady (Brady Jandreau) se réveille après avoir été opéré. Il découvre son nouveau visage, le pansement sur son crâne et l’énorme cicatrice. Jeune cowboy, il a subi un accident lors d’un rodéo. Les médecins lui disent qu’il doit arrêter la compétition. Mais pour Brady, monter à cheval, participer à des rodéos, ce n’est pas simplement une passion, c’est une manière de vivre, car, après tout, dans cette réserve indienne du Dakota du Sud, il n’y pas grand chose voire rien à faire. Alors Brady va tenter de donner un nouveau sens à sa vie, avec son père Wayne (Tim Jandreau), un ancien cowboy également qui vivote, et sa petite soeur Lilly (Lilly Jandreau), qui est autiste, depuis leur petite caravane sordide posée sur la plaine. En posant un regard neuf sur les siens et son monde, Brady va entraîner le spectateur dans cette vie du Dakota du Sud et nous faire découvrir son univers et nous faire vivre son amour des chevaux. Lire la suite

Publicités

Phantom Thread de Paul Thomas Andersen

Reynolds Woodcock (Daniel Day-Lewis) et sa soeur Cyril (Lesley Manville) dirigent l’une des plus prestigieuses maisons de mode dans le Londres des années 1950. Star de cinéma, membres de la famille royales ou riches millionnaires se pressent à leur porte pour découvrir leurs nouvelles collections. Le frère et la sœur vivent dans un monde clos et routinier, à peine perturbé par les visites de clientes.  Célibataire endurci, Reynolds ne vit que pour son art et les femmes ne sont pour lui, à l’exception de sa sœur, que des modèles ou des muses, vite démodés. Jusqu’à l’arrivée d’Alma (Vicky Krieps), qui contre toute attente va parvenir à se faire une place centrale dans cet univers rigide et fastueux.  Lire la suite

Hostiles de Scott Cooper

1892, Fort Derringer, Nouveau Mexique. Le capitaine de l’armée américaine Joseph Blocker (Christian Bale) est un vétéran des guerres indiennes. Il reçoit l’ordre de former une escorte pour accompagner le chef cheyenne Yellow Hawk (Wes Studi) et sa famille jusque dans leurs terres ancestrales dans le Montana. L’ordre vient du président en personne, car le vieux chef se meurt d’un cancer et, même si cela lui coûte, Joseph ayant perdu plusieurs hommes à cause de Yellow Hawk, il est contraint d’obéir. Alors que l’escorte quitte le fort, la confrontation entre les deux anciens criminels de guerre semble inévitable. Pourtant, bien vite la petite troupe tombe sur les restes calcinées d’une ferme et découvre la seule survivante, Rosalee (Rosamund Pike), à moitié folle d’avoir perdu son mari et ses enfants. Les Cheyennes identifient aussitôt la marque des Pawnees. Il apparaît alors que la traversée du pays à cheval va devenir une odyssée face aux multiples dangers et qu’elle va forcer les deux hommes et cette femme à interroger l’origine de leur haine réciproque et le fondement de leurs relations. Lire la suite

Human Flow d’Ai Weiwei

Partant du constat que plus de 65 millions de personnes sont en 2016 des « déracinés »,ayant été contraints de quitter leur pays, principalement pour fuir la guerre, mais aussi pour fuir des conditions de vie devenues indécentes par les changements climatiques, l’artiste chinois Ai Weiwei a décidé de suivre le parcours des migrants depuis leur départ, les étapes, de camps de réfugiés en camps de transit en camps « d’accueil » à leur arrivée en Europe, et d’observer comment différentes nations gèrent la question de cet accueil.

Composé majoritairement de plans filmés des migrants, accompagnés de quelques textes (des extraits de poèmes ou des textes informatifs sur les lieux de tournage et les conditions de vie), avec comme point de fixation la présence du réalisateur, apparaissant ici ou là mais parlant peu, ce documentaire utilise avant tout les biais de l’esthétisme pour parler des migrants. Lire la suite

La forme de l’eau (The Shape of Water) de Guillermo del Toro

Dans l’Amérique du début des années 1960, Elisa Esposito (Sally Hawkins) est une jeune femme muette qui travaille comme femme de ménage dans une laboratoire secret gouvernemental où de mystérieuses expériences sont menées pour chercher des armes contre les Soviétiques. Célibataire et solitaire, elle vit dans un petit appartement et son quotidien est fait de rituels répétés chaque jour. Ses deux seuls amis sont son voisin, un peintre pour publicités, Giles (Richard Jenkin), tout aussi solitaire qu’elle, qui ne vit qu’avec ses chats, et sa collègue de travail Zelda (Octavia Spencer). Ce quotidien banal qu’elle emplit d’émerveillement est bouleversé lorsque arrivent au laboratoire le terrible colonel Richard Strickland (Michael Shannon) et une créature humanoïde amphibienne (Doug Jones) qu’il a capturé en Amazonie et dont il rêve de faire le futur homme dans l’espace. Bien vite, à l’insu du colonel, Elisa, grâce au langage des signes, noue une relation d’abord prudente puis amicale avec la majestueuse et noble créature, relation qui tournera bientôt à l’amour et au drame… Lire la suite