Malick Sidibé, Mali Twist à la Fondation Cartier

Photographe malien reconnu, dépositaire en 2007 du Lion d’Or d’honneur pour l’ensemble de sa carrière à l’occasion de la 52e Biennale d’art contemporain de Venise, Malick Sidibé est exposé pour la seconde fois à la Fondation Cartier (la première exposition date de 1995), avec pour l’occasion des tirages inédits et des tirages d’époque réalisés par l’artiste lui-même entre 1960 et 1980. L’occasion d’admirer son travail en noir et blanc sur le mouvement et de voir également un artiste et un citoyen contrariés. Lire la suite

Publicités

Shoah et bande dessinée au Mémorial de la Shoah

Le Mémorial de la Shoah propose une exposition jusqu’au 30 octobre 2017 qui explore la Shoah telle qu’elle a été traitée dans la bande dessinée depuis les premiers ouvrages réalisés à l’époque par des témoins jusqu’aux ouvrages de fiction actuels, dans lesquels la Shoah n’est plus qu’un sujet parmi d’autres. L’approche est donc chrono-thématique et suit la conversion progressive d’un sujet d’abord investi par les témoins, puis par leurs descendants avant d’être livré complètement à l’approche fictionnelle, « pour le meilleur et pour le pire ».   Lire la suite

Paul Nash à la Tate Britain

Parallèlement à la rétrospective consacrée à l’artiste britannique David Hockney, la Tate Britain consacrait une assez courte exposition au peintre Paul Nash né en 1889 et mort en 1946, figure emblématique du surréalisme anglais. De ses débuts d’illustrateurs, proche des préraphaélites et de William Blake, jusqu’à sa découverte du surréalisme, la présentation de cet artiste évoquait plus particulièrement son approche symbolique des paysages, sa passion pour le vol (née pendant la guerre) et sa croyance dans le genuis loci, l’esprit du lieu qu’il liait presque essentiellement aux arbres.  Lire la suite

David Hockney à la Tate Britain

L’autre exposition phare de ce début d’année 2017, autour d’un artiste chouchou du public anglais : David Hockney. L’exposition revient sur près de soixante ans de la carrière de cet artiste, depuis ses premières peintures jusqu’à ces travaux récents, en insistant sur la multiplicité des supports travaillés par ce dernier. Au vue de l’exposition, il semble que David Hockney ait toujours focalisé son travail sur la question de la représentation (de l’espace et du temps), et que se trouvant rapidement coincé dans l’univers en deux dimensions de la peinture, il ait cherché à en sortir en s’intéressant à la photographie ou à la vidéo dans le but de faire évoluer ces formes vers une plus large multiplicité des points de vue. Lire la suite

Robert Rauschenberg à la Tate Modern

Exposition présentée à la Tate modern depuis le 1er décembre 2016 et jusqu’au 2 avril 2017. Je ne connaissais absolument pas cet artiste américain, connu notamment pour ses collages, sur lesquels l’exposition revient peu puisqu’elle s’attarde davantage sur l’investissement de cet artiste envers la danse, qui se limitait au départ à la réalisation de décor pour des chorégraphies, mais qui au fil des ans s’est développé au point que Rauschenberg a fini par concevoir ces propres mises en scène et s’est même illustré sur scène avec d’autres danseurs. Lire la suite