Tolkien, voyage en Terre du Milieu, à la BNF

Depuis le début des années 2000 et la trilogie du Seigneur des Anneaux de Peter Jackson, tout le monde connaît le monde d’heroic fantasy appelée la Terre du Milieu : ses hobbits, ses elfes, ses orcs, ses nains, Frodon, Bilbo, Aragorn, Arwen, Legolas, etc. Mais finalement, son auteur a été éclipsé par le monde qu’il a créé et qui a inspiré de multiples adaptations, copies et pastiches au point que la Terre du Milieu est connue pour sa dimension fantaisiste mais très peu comme une œuvre littéraire. C’est donc l’immense mérite de l’exposition sur Tolkien à la Bibliothèque nationale de France que de redonner toute sa dimension littéraire à la Terre du Milieu et sa force créatrice à son auteur, un certain J. R. R. Tolkien.

Lire la suite

Rouge au Grand palais

Exposition présentée au Grand palais en partenariat avec les centre Pompidou jusqu’au 1er juillet 2019 et qui retrace plus de trente ans d’activité artistique dans la Russie de l’après-révolution. Allant de 1917, date de la révolution d’octobre jusqu’en 1953, date de la mort de Staline, le parcours de l’exposition d’articule autour de deux séquences, la première qui se situe dans les années 1920 et décrit ces années comme les plus foisonnante en terme de création artistiques, la seconde dans les années 1930 et 1940 quand l’art se met complètement au service de l’Etat. Plus de 400 œuvres sont présentées au fil du parcours, œuvres pour la plupart inédites en France. Lire la suite

Nous les arbres à la Fondation Cartier pour l’art contemporain

Reprenant l’idée qui avait fait le succès du Grand Orchestre des animaux organisée à la Fondation en 2016 et qui réunissait autour d’une même thématique, celle des animaux, artistes et scientifiques, avec pour point central le travail du bio-acousticien, Bernie Krause, la Fondation propose cet été (et jusqu’au 10 novembre) une exposition sur la thématique des arbres réunissant également artistes et scientifiques. Le principe reste le même, autour de cette thématique, un dialogue se noue entre approche scientifique et approche artistique dans le but de faire prendre conscience au visiteur de l’importance de ces entités, tant dans la biodiversité que dans le lien qu’elle peuvent créer avec l’être humain et que des artistes et des scientifiques s’emploient à révéler et  à expliquer. La précédente exposition sur les animaux avait été une merveille, notamment grâce à la présentation du travail de Bernie Krause. Fort de ce souvenir, l’exposition sur les arbres semblait l’exposition incontournable de cet été à Paris.

Lire la suite

Thomas Schütte, trois actes à la Monnaie de Paris

Thomas Schütte est un sculpteur et un architecte allemand, né à Oldenburg en 1954 et vivant actuellement à Düsseldorf. L’exposition qui lui était consacrée à la Monnaie de Paris jusqu’au 16 juin 2019 revenait sur plus de trente années de la carrière de cet artiste et s’organisait autour de trois axes ou trois actes décrits dans la plaquette d’exposition : les muses et héros autour de la représentation de la figure humaine, l’autre et l’au-delà sur la thématique de la mort et, enfin, du modèle au monument puisque l’artiste expérimente constamment l’échelle en passant de la maquette à l’oeuvre monumentale. Lire la suite

Jeunes artistes en Europe, les métamorphoses à la Fondation Cartier pour l’art contemporain

Jusqu’au 16 juin 2019, la Fondation Cartier ouvrait ses portes à de jeunes artistes, confirmés ou moins confirmés, venus d’Europe et réunis en ce lieu sous la thématique de la métamorphose. L’exposition est l’acte final d’un projet mené pendant un an par l’équipe de la fondation pour aller au contact des jeunes artistes européens. 200 artistes ont été ainsi repérés sur un ensemble de 29 pays. L’exposition est recentré sur 21 d’entre eux, issus de 16 pays, nés entre 1980 et 1994. Ils sont peintres, sculptures, désigner ou vidéastes. Le parcours de l’exposition se découpe en trois parties : au rez-de-chaussée les questions d’architecture autour de la notion d’espace partagé, à l’étage inférieur la figure humaine et l’intime puis dans la dernière salle le surnaturel et le monde animal. Lire la suite