Irma Vep d’Olivier Assayas

Mira Harberg (Alicia Vikander), actrice américaine star de blockbusters, a décidé contre l’avis de son agent de tourner dans la dernière création de René Vidal (Vincent Macaigne), un réalisateur indépendant qu’elle admire beaucoup. Adepte des projets à part, René ne déroge pas à sa propre règle en proposant le remake d’un feuilleton muet des années 1910, Irma Vep, réalisé par Louis Feuillade. Un remake sous la forme, comme son original d’un feuilleton, en huit épisodes, et non d’une série. René y tient beaucoup : il fait un feuilleton et non une série. Ce tournage est l’occasion pour lui de clore un chapitre personnel de sa vie, puisqu’il a déjà par le passé adapté Irma Vep, en film cette fois, avec l’actrice Jade, l’amour de sa vie, depuis divorcée de lui.

Mira a donc la lourde tâche de remplacer Jade, de tenir à bras le corps ce feuilleton encombré par les problèmes psychologiques de son réalisateur, de résister aux doutes de son agent (qui a pour elle mille projets tout plus lucratifs les uns que les autres) et de supporter les élucubrations des autres acteurs davantage préoccupés par leur carrière que par l’aboutissement de ce projet, auquel ils ne croient guère. Non sans raison.

Lire la suite

Sherwood (saison 1), de James Graham

Dans une petite ville, autrefois minière, du Nottinghamshire, Gary (Alun Armstrong), un membre respecté de la communauté, ex-mineur, syndicaliste de la National Union of Mineworkers (NUM), grande gueule (il n’est pas en reste pour traiter de « scab » (jaune, briseur de grève) ceux qui le furent en ’84), est froidement assassiné par une flèche dans le dos (forêt de Sherwood oblige).

Ce crime, aussi violent qu’impensable, est un choc dans la communauté et fait remonter le passé, celui que tous souhaitaient oublier, à la surface et qui gisait sous un mince vernis : les grandes grèves des mineurs de ’84, lorsque Thatcher voulut fermer les puits, et leur amère défaite, due à la fracture du mouvement ouvrier et à la division des syndicats.

Mais plus localement, ce meurtre fait remonter quelque chose de plus profond à la surface : la possibilité qu’en ’84 la communauté fut infiltrée par des membres de la Metropolitan Police (MET) sous couverture et que l’un de ces espions soit resté, vivant parmi les autres sous son identité d’emprunt…

Lire la suite

Stranger Things (saison 4, vol. 1 & 2) des Duffer Brothers

Mars 1986. Voilà huit mois que les évènements qui ont mis sens dessus-dessous la petite ville de Hawkins et notamment son nouveau centre commercial ont eu lieu. L’ancien shériff, Jim Hopper, a depuis disparu et est présumé mort tandis que Max a rompu avec Lucas et reste profondément marquée par la mort de son frère, Billy, qu’elle a vu périr sous ses yeux.

A Hawkins, Mike et Dustin, à présent au lycée, ont rejoint le Hellfire Club, un club de jeux de rôle (ou plus précisément de D&D) mené par Eddie, un éternel lycéen vu comme un freak par les autres. Lucas, lui, cherche à être normal et s’investit dans l’équipe de basket du lycée, ce qui lui vaut même d’être très populaire lorsqu’il est responsable du panier qui vaut la victoire à son équipe.

A plusieurs milliers de kilomètres de Hawkins, Joyce s’est installée en Californie avec ses enfants, Jonathan et Will, et avec Eleven, où ils essaient également de s’intégrer, mais cette dernière, qui a perdu ses pouvoirs, se heurte à la mesquinerie typique des adolescents des fictions américaines. Elle a également l’impression que Mike l’oublie.

Plusieurs évènements interviennent alors : Joyce reçoit un mystérieux paquet contenant une poupée russe dans laquelle un message anonyme lui révèle que Hopper serait vivant, Mike vient passer les vacances en Californie pour voir El, et Chrissy, la copine du leader de l’équipe de basket, Jason, commence à avoir des hallucinations avant d’être brutalement tuée dans la caravane d’Eddie.

Le monde sens dessus-dessous semble de nouveau infester Hawkins…

Lire la suite

Moon Knight de Jeremy Slater

Steven Grant (Oscar Isaac) est un employé discret dans le prestigieux British Museum de Londres. Cantonné à la simple vente de souvenirs, Steven Grant ne rate pas une occasion de montrer à ses collègues ou aux visiteurs l’étendue de son savoir sur la période égyptienne.

Coté vie privée, Steven vit seul dans un appartement proche de son travail. Il est constamment en communication avec sa mère et doit s’attacher la nuit à son lit pour éviter toutes mésaventures. Il lui arrive parfois de faire de violents cauchemars qui l’amène dans une autre réalité et dont il se réveille après avoir « perdu » plusieurs jours de sa vie actuelle.

Mais le quotidien de Steven se fissure complètement lorsqu’il reçoit un appel d’une certaine Layla (May Calamawy), qui prétend être sa femme et ne cesse de l’appeler Marc.

Lire la suite

O.V.N.I (S), saison 2 de Clémence Dargent et Martin Douaire

Didier (Melvil Poupaud) a définitivement quitté l’Agence spatiale européenne et consacre tout son temps à la recherche d’ovnis avec Véra (Daphné Patakia). Elise (Géraldine Pailhas), sa femme, a obtenu le poste de ses rêves en devenant directrice de l’Agence et elle a refait sa vie avec un jeune médecin sans frontière. Rémy (Quentin Dolmaire) fait enfin carrière dans l’informatique et il attend avec impatience son mariage avec Véro (en faisant bien attention à ne pas se tromper de prénom). Marcel (Michel Vuillermoz) est seul resté au GEPAN où il y a retrouvé son amoureux et les dossiers bien rangés. Tout va donc pour le mieux dans le meilleur des mondes…

… à ceci près qu’une barbe à papa géante vient de s’inviter dans les sous-sols d’une centrale nucléaire dont le démarrage est imminent. Marcel est dépêché sur place mais il ne sait que penser de cette affaire bien embarrassante pour l’industrie phare de la France. En dernier recours, il décide de contacter Didier et Véra.

Lire la suite