The Terror (saison 1) de Max Borenstein, Alexander Woo et David Kajganich

En 1845, deux navires anglais, l’Erebus et le Terror, affrétés par la marine anglaise et placés sous le capitanat de Sir John Franklin (Ciarán Hinds), secondé par James Fitzjames (Tobias Menzies), et de Francis Crozier (Jared Harris), entreprennent l’exploration de l’Arctique afin de trouver un  passage au nord-ouest entre le Groenland et la Chine.  Les navires quittent l’Angleterre en 1845 et commencent leur traversée de l’Arctique où ils sont vus pour la dernière fois en août. Les deux capitaines ont été choisis pour leur expérience du milieu arctique et les deux navires embarquent dans leur soute de quoi tenir au moins trois années, même si Sir John Franklin est persuadé que la découverte du passage ne posera pas de problème et les mènera avant l’hiver sains et saufs de l’autre côté. Des facteurs extérieurs (un hiver rigoureux et un printemps froid) ainsi que des décisions néfastes (comme celle de se diriger vers le sud pour rejoindre l’île du Roi Guillaume) vont conduire progressivement l’équipage à un sort funeste.

La femme de Sir John Franklin, n’ayant aucune nouvelle de son mari, persuade la marine anglaise d’envoyer un navire pour aller les sauver. Ces derniers ne retrouveront jamais aucune trace d’éventuels survivants et concluront à la mort certaine de tout l’équipage soit environ 129 hommes.  Des recherches plus récentes ont permis de retrouver certains ossements et de comprendre comment ces hommes sont morts. Les épaves ont été retrouvées, celle de l’Erebus en 2014 et celle du Terror en 2016.

De cette histoire à proprement parler hallucinante (history is greater than fiction indeed), Dan Simmons a fait un roman que la chaîne AMC a adapté en série. Et le résultat est étonnamment (ou pas) convaincant. Lire la suite

Publicités

Castle Rock de Sam Shaw et Dustin Thomason

L’émotion est vive à l’annonce de la mort par suicide du directeur de la prison de Castle Rock, dans le Maine. Sa remplaçante ordonne l’inventaire de tous les bâtiments de la prison et à cette occasion un jeune homme (Bill Skarsgård) est découvert dans une cache — fréquentée par l’ancien directeur — de l’un des bâtiments désaffectés de l’établissement. Interrogé le jeune homme ne donne qu’un nom : Henry Weaver.

Il y a quelques années, un jeune garçon a disparu soudainement dans Castle Rock. Son père adoptif, pasteur dans la ville, est retrouvé grièvement blessé, mais l’enfant est toujours introuvable. Alors que le père décède des suites de ses blessures, l’enfant réapparait aussi soudainement qu’il avait disparu et affirme ne se souvenir de rien.

Devenu avocat pénaliste au Texas, aussi loin que possible du Maine, spécialisé dans les affaires de condamnés à mort, Henry Weaver (André Holland) vient ostensiblement pour rendre visite à sa mère (Sissy Spacek) qui vit toujours à Castle Rock. En réalité, un mystérieux appel téléphonique l’a convaincu de revenir dans ce lieu qu’il croyait avoir laissé derrière lui pour de bon… Lire la suite

The City & The City de Tom Shankland et Tony Grisoni

L’inspecteur Tyador Borlu (David Morissey) est appelé à se rendre sur l’un des terrains vagues de Beszel suite à la découverte du cadavre d’une jeune femme, que les témoins sur place qualifient déjà de prostituée. Or l’identité de la jeune femme va contredire cette orientation et poser de sérieux problèmes à Borlu : Mahalia Geary (Andrea Deck) est une étudiante d’origine américaine qui suit un cursus dans la ville voisine d’Ul Qoma. La présence de son corps à Beszel pose un problème de sécurité, les deux villes construites en regard l’une de l’autre sont séparées par une frontière qui empêchent les individus de chaque ville de voir les autres. Quelques points de passage sous haute surveillance sont présents dans la ville, mais pour le reste, les individus bien que vivant parfois de l’autre côté de la rue voisine ne doivent pas regarder en face et ont appris au cours de leur existence à ne pas voir l’autre ville, malgré sa proximité. Le corps de Mahalia a donc franchi une brèche, il est une anomalie qui pourrait remettre en cause les fondements mêmes des deux villes. Alors qu’il pense déjà que l’enquête va lui être retirée pour être confiée à la Rupture, brigade spécialisée dans les phénomènes de brèche, Borlu arrive à prouver que le corps a été transporté à Beszel par une camionnette venue d’UI Qoma, par les voies normales (à savoir un point de passage de la ville). L’enquête reste donc sous sa responsabilité, mais elle le plonge encore plus dans l’embarras : l’étudiante travaillait sous la direction du professeur Bowden (Christian Camargo), connu pour soutenir l’idée d’une ville plus ancienne et invisible, Orcinny, qui serait encore perceptible entre les deux villes actuelles. Théorie interdite dans les deux villes mais que connait bien Borlu puisque sa femme, avant de disparaître de Beszel, faisait des recherches sur Orcinny avec le même professeur… Lire la suite

Altered Carbone (saison 1) de Laeta Kalogridis

XXIVe siècle. Grâce à une technologie nouvelle (et à une substance produite par un arbre ?), les hommes peuvent transférer leur conscience dans une pile. A leur mort, la pile est conservée dans l’attente d’une nouvelle enveloppe charnelle, qu’ils obtiendront plus ou moins rapidement et avec plus ou moins de choix suivant leurs finances. Ils peuvent donc revivre mais pas dans leur corps d’origine. Les corps mis sur le marché proviennent des prisons : les détenus sont condamnés à cette époque à des peines de prison dépassant leur espérance de vie, leur pile est donc sauvegardée et leur corps congelé en attendant qu’il soit acheté. Si par contre leur pile est détruite pendant leur existence, ils subissent alors ce que le commun appelle une Vraie Mort. Pour parer à cette éventualité (et éviter aussi de se retrouver dans un corps autre), une élite a perfectionné le système et peut sauvegarder régulièrement sa conscience dans un espace virtuel puis, en cas de problème avec l’enveloppe charnelle actuelle, la télécharger dans un corps cloné. Eux seuls peuvent donc prétendre au titre d’immortels puisqu’ils gardent non seulement leur conscience mais ils peuvent également réintégré leur propre corps. Ils sont appelés les « Meths » (pour Methusalem).

Takeshi Kovacs (Joel Kinnaman) s’éveille 250 ans après sa condamnation pour insurrection. Il est donc le seul « Envoy », c’est-à-dire, le membre de cette insurrection composée de soldats d’élite, encore actif.Son corps est celui d’un autre homme, prénommé Ryker. Il découvre qu’un homme riche, Laurens Bancroft (James Purefoy), a payé pour le réveiller et lui a choisi ce corps. Laurens Bancroft est mort dans ce qui s’apparente à un suicide, mais ce dernier refuse de le croire et pense davantage à un meurtre (un problème lors de sa sauvegarde l’empêche de se souvenir de sa mort). Il veut que Kovacs enquête pour découvrir ce qui s’est passé… Lire la suite

Babylon Berlin (saison 1 et 2) de Tom Tykwer, Achim von Borries et Hendrik Handloegten

Gereon Rath (Volker Bruch), un inspecteur de la police de Cologne, a été transféré à Berlin à la brigade des mœurs pour y mener une enquête sur de mystérieux films pornographiques qui mettraient dans l’embarras de nombreuses personnalités, à commencer par Konrad Adenauer, maire de Cologne. Pressé par son père de résoudre au plus vite et dans le plus grand secret cette encombrante affaire, Gereon s’associe au détective inspecteur Bruno Wolter (Peter Kurth), qui lui sert de guide à Berlin et l’aiguillonne dans son enquête. Il rencontre Charlotte Ritter (Liv Lisa Fries), ouvrière, vivant dans un misérable appartement avec sa famille, danseuse et prostituée la nuit, qui parvient à se faire recruter au commissariat de Berlin dans le service des homicides pour trier des photographies de cadavres. Cet improbable trio va se retrouver au coeur des intrigues politiques et militaires de la République de Weimar lorsqu’un mystérieux train en provenance de Moscou et sa cargaison encore plus mystérieuse arrive à Berlin et que des factions communistes s’entretuent… Lire la suite