American Gods de Bryan Fuller & Michael Green

Shadow (Ricky Whittle) finit de purger sa peine de prison. Deux jours avant la quille, après une conversation cryptique avec son compagnon de cellule Low Key qui lui donne un mauvais pressentiment, il appelle Laura, son épouse (Emily Browning), qui le rassure : dans deux jours, il sortira enfin et ils pourront célébrer sa liberté retrouvée. Shadow raccroche, mais le sentiment d’une catastrophe imminente ne le quitte pas.

Le lendemain, le directeur de la prison le convoque pour lui annoncer sa libération anticipée de 24 heures : Laura vient de mourir dans un accident de voiture ; son meilleur ami, Robbie, conduisait.

Dans l’avion qui le ramène chez lui, encore sous le choc, médusé, Shadow rencontre alors un bien étrange et charismatique personnage, M. Wednesday (Ian McShane). Shadow vient d’entrer dans un nouveau monde, celui où les mythes qui hantent l’Amérique trainent leurs guêtres usées le long des highways et dans des bars miteux aux néons clignotants… Lire la suite

Publicités

Le Caire Confidentiel de Tarik Saleh

Dans la ville du Caire, en janvier 2011, quelques jours avant le début de la révolution, une jeune chanteuse est retrouvée morte, sa gorge tranchée, dans l’une des chambres d’un luxueux hôtel de la ville, le Nile Hitlon Hostel. Noredin (Fares Fares), un inspecteur dans un quartier de la ville commence son investigation et découvre d’une part qu’une femme de chambre, une soudanaise se prénommant Salwa (Mari Malek), était présente à l’étage de l’hôtel au moment supposé de l’assassinat mais qu’elle a depuis disparu et que d’autre part la jeune chanteuse assassinée entretenait une relation adultérine avec Hatem Shafiq (Ahmed Selim), un entrepreneur immobilier proche du fils du président Moubarak. Il décide d’aller interroger Hatem Shafiq sans l’autorisation de ses supérieurs et à son retour au poste apprend qu’un procureur a classé l’affaire en qualifiant de suicide la mort de la jeune chanteuse. Pourtant, Noredin, qui  jusqu’à présent avait toujours respecté les directives de ses supérieurs dans l’espoir d’un meilleur poste et d’un meilleur salaire, ne se résout pas à classer l’affaire. Lire la suite

Guardians of the Galaxy. Vol. 2 de James Gunn

Back to the Eighties ! Le soleil, la plage, la voiture décapotable, le petit ami aux cheveux longs — répondant au doux nom de « spaceman » — le rêve est à portée de main pour Meredith qui ne se doute pas alors que son « spaceman » en est vraiment un et que tel Zeus, il va s’envoler une fois qu’il l’aura engrossée. Mais qu’importe ! Tout cela est de l’histoire ancienne : quelque trente ans plus tard, les gardiens de la galaxie, j’ai nommé Peter Quill/Star-Lord (Chris Pratt), Gamora (Zoe Saldana), Drax (Dave Bautista), Rocket Raccoon (voix de Bradley Cooper), et Baby Groot (voix de Vin Diesel), sont à nouveau réunis pour empêcher un monstre intersidéral de mettre ses sales paluches sur les batteries Anulax, propriétés des Souverainistes, pardon des Souverains. Ils parviennent non sans mal à se débarrasser du monstre mais commettent un léger faux pas en se payant en batterie Anulax, ce qui attirent immédiatement sur eux la colère des Souverains (précisons tout de fois que seul Raccoon est responsable de ce méfait mais qu’importe, ils sont tous dans le collimateur des autres cinglés).  Poursuivis par une armée de drones, ils sont secourus par un mystérieux personnage (Kurt Russell). Celui-ci répondant au nom d’Ego (c’est louche) se présente comme le père de Peter. Lire la suite

Legion de Noah Hawley

David Haller (Dan Stevens) est soigné depuis son enfance pour des problèmes de schizophrénie et après avoir tenté de mener une vie normale avec sa petite amie, période qui s’est terminée par sa première tentative de suicide, il a été interné dans un hôpital psychiatrique où il a rencontré Sydney Barrett (Rachel Keller), une patiente qui souffre également de problèmes psychologiques et refuse tout contact avec les autres. Lorsque Sydney a été autorisée à quitter l’hôpital, David sans réfléchir s’est empressé de l’embrasser… réalisant trop tard que par ce geste, il venait de prendre sa place. Alors que Sidney/David quitte l’hôpital, David/Sidney entre en panique et provoque un énorme cataclysme qui détruit l’hôpital et cause la mort de nombreux patients dont Lenny Busker (Aubrey Plaza), une autre amie d’hospitalisation de David. A l’extérieur, David qui reprend rapidement son apparence est pris en chasse par deux individus. Bientôt capturé, il découvre que des membres du gouvernement veulent le recruter pour utiliser ses pouvoirs : David découvre alors qu’il ne souffre pas de schizophrénie, mais qu’il est un mutant doté de pouvoir de télékinésie et de télépathie… Lire la suite

L’homme qui n’aimait pas les armes à feu, tome 4 : La loi du plus fort de Wilfrid Lupano et Paul Salomone

Knut parcourt les Etats-Unis à la recherche de Margot, bien décidé cette fois à se débarrasser de cette s…….e. Maître Byron Peck, sans le sou, décide de retourner chez son frère, Alexander, qui vit à Washington. Il y retrouve Jack, Tim et Bruit-du-vent venus négocier avec les marchands d’armes la restitution des lettres de James Madison contre des terres navajos… tout comme Margot qui prétend toujours les posséder et en tirer un bon prix. Lire la suite