Olympe de Gouges de José-Louis Bocquet et Catel

Marie Gouze naît le 7 mai 1748 à Montauban. Elle est la fille déclarée de Pierre Gouze, maître boucher à Montauban et d’Anne Olympe Mouisset, fille d’un avocat, mais de nombreuses rumeurs affirmaient que son père était le Marquis Jean-Jacques Lefranc de Pompignan. Marie Gouze épouse à l’âge de 17 ans Louis-Yves Aubry, un tailleur parisien de trente ans son aîné. Elle aura un fils, Pierre, et se retrouve veuve un an plus tard. Elle quitte Montauban avec son fils et part vivre à Paris auprès de sa sœur. Dans la capitale, elle change de nom, devient Olympe de Gouges, rencontre un haut fonctionnaire de la marine qui l’entretiendra et se lance dans une carrière littéraire en écrivant des pièces de théâtre. Elle monte d’ailleurs sa propre troupe itinérante et rêve qu’une de ses pièces sont choisies pour être mises en scène à la Comédie Française. Ouverte aux idées nouvelles (sur l’esclavage notamment), elle est refusée par les acteurs de la prestigieuse troupe, mais la Révolution de 1789 change la donne et lui ouvre les portes de la Comédie… Lire la suite

The Lost City of Z de James Gray

Percy Fawcett (Charlie Hunnam), major de l’armée de terre britannique, est en poste dans le comté de Cork, après avoir effectué des missions en Inde britannique et en Afrique du Nord. Parce qu’il a étudié la cartographie, il est contacté par la Société royale de géographie qui l’engage pour une mission au Brésil, plus précisément dans une région inexplorée entre le Brésil et la Bolivie. Se sentant infériorisé par son grade et sa mission en Irlande, désireux de se racheter une place dans le gotha (et d’obtenir l’absolution pour un impair commis par son père, visiblement le choix de sa mère), Fawcett accepte cette mission en espérant s’y faire un nom. A son retour, il est accueilli comme un héros, et le public aussi bien populaire que scientifique s’intéresse de près à son récit d’expédition. Fawcett prétend alors avoir découvert les restes d’une ancienne civilisation, à laquelle il donne le nom de « Z », et qu’il lie à la découverte d’une civilisation perdue par l’explorateur portugais João da Silva Guimarães, mentionnée dans une archive de 1753. Moqué par la communauté scientifique mais financé par un autre explorateur, James Murray (Angus Macfadyen), Fawcett monte une nouvelle expédition pour retrouver la cité perdue de Z. Lire la suite

Le bureau des légendes (saison 3) d’Eric Rochant

A la fin de la précédente saison, Malotru (Mathieu Kassovitz) a été capturé par l' »Etat Islamique ». Au bureau de la DGSE, deux camps s’affrontent, ceux qui, comme le patron de la DGSE « Moule à gaufres » (Gilles Cohen) ne souhaitent pas engager le bureau dans une opération de secours coûteuse, dangereuse et surtout encombrante au vu du passif de Malotru et ceux qui c,omme Henri Duflot (Jean-Pierre Darroussin), n’acceptent pas l’idée de laisser un agent aux mains de Daesh. Pour convaincre ses supérieurs de la nécessité de faire libérer Malotru, Henri Duflot doit argumenter pour faire de cette opération autre chose qu’une simple libération. Raymond (Jonathan Zaccaï) découvre dans la zone d’opération des forces Kurdes, un document prouvant qu’un membre de Daesh utilise un ancien code secret des cheminots résistants français. Comme preuve de vie, la DGSE sous l’impulsion d’Henri demande alors une photographie de Malotru avec un document analogue, légèrement modifié pour contenir en crypté une adresse à l’utilisateur du code. Dans les jours qui suivent, la preuve de vie est bien fournie par Daesh, avec la réponse à la question posée. Henri Duflot découvre alors qu’un membre de l’organisation islamique veut faire défection, ce qui va lui permettre d’argumenter pour la libération de Malotru, surtout auprès de la CIA. Lire la suite

Entre ciel et terre de Jón Kalman Stefánsson

Bardur est un jeune pêcheur de morue, passionné de littérature. Alors qu’il s’apprête à partir en mer pour relever les lignes de pêche avec les autres membres de son groupe, Bardur s’inquiète de ne pas avoir retenu certains vers du Paradis perdu de Milton qu’un homme vient de lui prêter. Et dans sa précipitation, alors que ses compagnons embarquent sur le frêle bateau, il oublie sa vareuse. En pleine mer, le temps se dégrade soudainement, obligeant les hommes à interrompre leur travail et à rentrer précipitamment. Chacun revêt alors sa vareuse, à l’exception de Bardur qui prend alors conscience de son erreur. Un gamin, membre du groupe, s’en aperçoit également mais il ne peut que regarder Bardur affronter le froid hivernal et glisser progressivement vers l’autre monde…

Lire la suite

Logan de James Mangold

Nous sommes en 2029. Pour quelle raison, aucune idée, mais cela doit avoir une certaine logique pour les scénaristes. Les mutants ont pratiquement disparu de la surface de la planète et les X-Men ont été bannis, l’organisation dissoute car jugée terroriste. Logan (Hugh Jackman) cuve son vin dans son coin, en gagnant quelques piécettes en échange de ses services de chauffeur et pour le reste il passe son temps libre à s’occuper de Xavier (Patrick Stewart), qui est au repos dans un gigantesque container. Arrive une femme. C’est toujours un problème une femme dans un film de super-héros car à coup sûr elle va obliger le dit-héros à sortir de sa routine quotidienne. Elle souhaite embaucher Logan pour conduire sa fille Laura (Dafne Keen) au Canada (oui parce que depuis Trump et surtout Trudeau, tout le monde veut se barrer au Canada). Au début, Logan grogne pour dire qu’il est pas d’accord, mais après il grogne une deuxième fois et là ça veut dire qu’il est ok (j’ai langage : Logan lu et parlé, mais pas écrit c’est pas nécessaire). Comme il y a des personnes qui souhaitent mettre le grappin sur la gamine, une poursuite s’engage pour savoir qui va atteindre la frontière canadienne en premier, et commence un road-movie qui va s’achever en drame, forcément. Lire la suite