Suffragette réalisé par Sarah Gavron et écrit par Abi Morgan

Sarah Gavron a réalisé cinq films avant celui-ci, cinq réalisations plutôt tombées dans l’oubli. Abi Morgan, quant à elle, a réalisé les deux saisons de The Hour, et a co-écrit le scénario de Shame de Steve McQueen. Le film s’intéresse au mouvement des Suffragettes et à la Women’s Social and Political Union créée par Emmeline Pankhurst en 1903 et dont l’une des membres, Emily Davison, a été tuée lors d’un derby en 1913. Même si ces deux personnages historiques apparaissent dans le film, elles restent au second plan, le récit s’intéressant davantage au personnage de Maud Watts (Carey Mulligan), à ceux de Violet Miller (Anne-Marie Duff) et d’Edith Ellyn. Maud et Violet travaillent dans une blanchisserie, leur condition de travail sont déplorables, elles sont moins payées que les hommes qui eux s’occupent des livraisons. Elles doivent subir les attouchements et les violences sexuelles de leur supérieur. Si Violet au début du film est déjà engagée dans le mouvement des Suffragettes, ce n’est pas le cas de Maud. Le film va donc suivre sa progressive conversion aux idées des Suffragettes et les conséquences de ce choix pour elle et sa famille. Lire la suite

Publicités

The Hour (saison 2) d’Abi Morgan

La saison 2 de The Hour reprend quelques années après la fin de la première. Freddie (Ben Wishaw) a fait le tour du monde en passant notamment par la France où il s’est marié. Bel (Romola Garai) pendant ce temps a continué à diriger l’émission, mais « The Hour » est de plus en plus fragilisée par l’arrivée sur les ondes de nouveaux programmes copiés sur elle mais meilleurs. Quant à Hector (Dominic West), il se complaît dans le rôle de la star de la BBC. D’ailleurs, à force de fréquenter les milieux mondains, Hector va tomber dans un piège plus grand que lui. Piège qu’il va déjouer et qui va lancer Freddie sur la piste d’une bonne story.

Lire la suite

The Hour d’Abi Morgan

Série britannique diffusée sur la BBC cet été, comportant six épisodes d’une heure environ chacun. L’histoire se passe en 1956 dans les coulisses de la BBC. Deux journalistes – Freddie Lyon et Bel Rowley – vont se voir confier la direction d’une nouvelle émission d’information, « The Hour », dont l’objectif est de trancher avec le conformisme régnant dans les milieux journalistiques. Si Bel est pressentie pour devenir la productrice de cette émission, le sort de Freddie est plus compliqué. Refusant tout compromis et se présentant comme un journaliste qui n’a pas peur de poser les bonnes questions, Freddie ne fait pas l’unanimité à la BBC. Car tout le problème est là: si « The Hour » a carte blanche pour traiter ces sujets, étant financée par la BBC, elle se doit de respecter un certain protocole. Freddie va donc voir le poste d’animateur lui échapper au profit d’Hector Madden, proche du directeur de la BBC et de certains membres du gouvernement. Quant à Bel, elle devient effectivement productrice de « The Hour », mais dans les couloirs de la BBC on prévoit déjà son remplacement à la faveur d’une grossesse. Les premières émissions de « The Hour » sont décevantes, Hector ne trouvant pas le bon ton, entre opiniâtreté et respect des intervenants. La crise du canal de Suez va précipiter le timing de l’émission, forçant l’équipe à sortir de sa réserve pour aller chercher la vérité derrière le discours convenu du gouvernement.  D’autant que dans le même temps, Freddie est contacté par la fille d’un Lord anglais, parce qu’elle se sent menacée. Sa mort va conduire Freddie à enquêter sur les agissements du MI6 en rapport avec certains membres du gouvernement et dans le contexte de la crise avec l’Egypte.  Lire la suite