Le Bureau des légendes (saison 5) d’Eric Rochant

Un article du Figaro vient jeter le trouble dans les affaires du bureau des légendes. Cet article révèle que la DGSE a laissé l’un de ses agents être tué par une agence étrangère, bien contente de se débarrasser ainsi de cet individu devenu impossible à gérer au fil des ans.  Ce que le presse ignore, et que peu de gens savent au bureau, c’est que l’agent en question, qui n’est autre que Malotru (Mathieu Kassovitz), n’est pas mort. La DGSE a laissé fuité au FSB l’action qu’allait mener la CIA contre Malotru, lui donnant ainsi l’opportunité de le sauver pour en faire un agent à sa solde.  JJA (Mathieu Amalric) a imaginé ce subterfuge à multiples rebonds afin de couronner sa carrière au sein de l’agence. Il pense en effet pouvoir retourner Malotru et lui faire recruter Karlov (Aleksey Gorbunov), un des pontes FSB (celui-là même qui aura amener au sein de l’agence russe Malotru et Pacemaker, deux taupes de la DGSE). Une fois le recrutement achevé, Malotru pourra rentrer à la maison (dans tous les sens du terme). Le piège est donc en place, il ne reste plus qu’à convaincre Malotru d’y participer et gérer également l’inquiétude des autres agents qui ont découvert comme le commun qu’un des leurs avait été tué. Lire la suite