The Deuce de David Simon

The Deuce est le surnom de la 42e rue dans la ville de New York, entre la 7e et la 8e Avenue, juste à côté de Times Square : une rue connue pour son trafic de drogue, ses bars homosexuels et ses prostituées. Dans le petit monde de la 42e, les proxénètes, comme C. C. (Gary Carr) et Larry (Gbenga Akinnagbe), sont des entrepreneurs qui gèrent un cheptel de prostituées comme Darlene (Dominique Fishback) et Lori (Emily Meade). Peu de prostituées comme Candy (Maggie Gyllenhaal) se paient le luxe (et surtout prennent le risque) de travailler en solo (les clients violents étant en général retenus par la menace du mac).

Pour faire illusion, des agents comme Chris Alston (Lawrence Gilliard Jr) et son collègue Danny Flanagan (Don Harvey) coffrent à intervalles réguliers les prostituées pour les relâcher le lendemain sans poursuites réelles. Une routine qui perturbe peu ce quartier, connu également pour ses bars, que fréquentent les mêmes prostituées, leurs proxénètes, leurs clients et parfois la police — ou les mafieux. Vincent Martino (James Franco) veut ouvrir son propre bar mais manque d’argent, d’autant qu’il doit payer les dettes de son frère jumeau Frankie (James Franco). Quand son beau-frère, Bobby (Chris Bauer, déjà vu dans The Wire comme le chef des dockers), doit arrêter de travailler sur des chantiers pour des raisons de santé, il est contraint d’accepter la proposition d’un mafieux local : d’abord il devient le gérant d’un de ses bars, puis celui d’une de ses maisons closes.

Au tournant des années 70, la municipalité a décidé de « nettoyer » le quartier et les prostituées gênent l’essor immobilier de ce dernier. Pouvoirs publics, mafia et police travaillent alors main dans la main devant la promesse de profits juteux. Le paysage évolue alors vite : l’industrie pornographique prend son essor et offre une porte de sortie à celles qui comme Candy ne veulent pas finir dans la rue et veulent garder leur indépendance. La mafia s’intéresse alors de près à l’industrie du sexe, avec la bénédiction des autorités qui y voit l’occasion unique de faire disparaître dans des maisons closes ou sur vidéo cette industrie lucrative mais gênante en terme d’image. Lire la suite

Publicités

Show Me a Hero de Paul Haggis et David Simon

« Show me a hero and I will write you a tragedy », écrivait Francis Scott Fitzgerald. Avec cette série américaine produite par la chaine HBO, David Simon continue d’approfondir sa réflexion sur la société américaine, et HBO prouve qu’elle peut produire des séries de qualité et ne pas se contenter de produits tape-à-l’œil type Game of Thrones. La série comporte six épisodes et suit le parcours d’un homme politique démocrate dans sa quête du poste de maire de Yonkers (situé en banlieue de New York) et de ses déboires avec l’application d’une loi sur les logements sociaux et la déségrégation.

Lire la suite

Treme (saison 4) de David Simon

Quatrième et ultime saison de Treme, qui se termine avec ces seuls 5 épisodes et qui s’ouvre sur l’élection de Barrack Obama à la présidence des Etats-Unis. Une saison en forme de bilan, un bilan écourté visiblement par un format réduit.

On retrouve donc l’ensemble des personnages de Treme dans ce qui apparaît dès le début comme leur salut final. Antoine Batiste entre de mieux en mieux dans son costume de prof, tout en poursuivant sa carrière de musicien. Longtemps en souffrance dans les rues de la Nouvelle Orléans, il semble avoir trouvé son équilibre entre ses heures d’enseignement et ses nuits de musicos. DJ Davis aborde la quarantaine à sa manière. Un temps tenté par le mythe de son père, il retrouve rapidement les esprits et reprend la voie de la musique. Anny minaude toujours autant, hésite, ne sait pas quoi faire et finalement parait la plus fragile en cette fin de saison. Ladonna est toujours debout, dans son bar à peine rénovée, elle reste mon personnage préféré dans la série. Janette dans son envie folle d’avoir son propre restaurant perd son nom, avant de le retrouver grâce au concours inopinée de Nelson Hidalgo. Lambreaux père et fils se rapprochent de plus en plus alors que le dernier Mardi Gras du père approche, avant que le fils ne prenne (ou pas) la relève. Toni continue son travail de sape, et il semblerait qu’enfin le FBI regarde avec plus d’attention les dossiers qu’elle monte sur la police locale. Lire la suite

Treme (Saison 3) de David Simon

Retour à la Nouvelle-Orléans pour cette avant-dernière saison de Treme. La grande majorité des personnages du début de la série sont encore là, et encore noyés dans leurs affaires personnelles et professionnelles.

Antoine Batiste consacre la plupart de son temps aux cours de musique qu’il donne dans un collège de la ville, il est cependant encore présent sur scène et cherche à faire le lien entre ces deux activités.

Janette Desautel est toujours à New York, mais une proposition en apparence alléchante va la faire revenir à la Nouvelle Orléans, à la tête de son propre restaurant.

Desmond et son père Albert Lambreux fêtent la sortie de leur album d’indian jazz et contre toute attente le disque est un succès ce qui va éveiller l’appétit de certains.

LaDonna réouvre son bar, malgré les intimidations et le procès qui se fait attendre.

Toni Bennett rencontre un journaliste freelance, aide précieuse pour ce qu’elle veut révéler du comportement de la police dans l’immédiat après-Katrina.

Nelson Hidalgo cherche de nouveaux plans pour se faire de l’argent et se rend bientôt compte qu’il peut obtenir des contrats de la mairie pour la rénovation ou pour la destruction de maisons, parfois les deux et parfois sur la même maison.

Davis envisage de faire un opéra pour rendre hommage aux grands noms du jazz new orleans.

Sonny entame sa cure de désintoxication sur un bateau de pêche vietnamien non loin des quartiers où il a trainé en tant que musicien.

Annie minaude comme toujours et maintenant elle chante d’une voix bien pâle comparée aux autres.

Lire la suite

Treme (Saison 2) de David Simon

https://i0.wp.com/s.excessif.com/mmdia/i/17/3/affiche-treme-saison-2-10446173fydrz.jpgPour un petit rappel de la saison 1 et notamment des personnages évoluant dans cette série, voir notre précédent article sur Treme.

Quelques petits changements dans cette nouvelle saison de Treme, notamment en ce qui concerne les personnages. Creighton Bernette ne fait plus partie de l’équipe et pour cause, il s’est suicidé dans la précédente saison. Janette Desautet tente de se faire une expérience professionnelle à New York. Elle n’est plus responsable de son propre restaurant, mais elle travaille dans un grand restaurant new yorkais avec d’autres chefs. Toni Bernette continue ses enquêtes. Antoine Batiste fait toujours autant de gigs mais essaie parallèlement de monter son propre groupe. Annie a quitté Sonny pour le DJ Davis. Ladonna a toujours son bar et tente de le maintenir malgré la criminalité ambiante. La fille de Toni vit mal la mort de son père et s’adonne à toutes sortes de débauche. Plusieurs personnages font leur apparition comme Nelson Hildago un promoteur texan qui vient à la Nouvelle Orléans dans l’espoir de se faire du pognon dans la restauration de la ville, l’adjoint au maire de la ville qui tente de freiner la mise à sac de la ville par ses nouveaux promoteurs.

Lire la suite