La Brigade Chimérique, tome 3 de Serge Lehman et Fabrice Colin

Pour ceux qui veulent relire (comme moi) le résumé des épisodes précédents, il faut aller ici.

Résumé des épisodes de ce troisième tome:

Épisode quatre: L’homme cassé.

Le docteur Sévérac vient de terrasser l’homme élastique, sauvant ainsi l’Institut du radium. Alors que ses exploits font la couverture des journaux, le docteur Sévérac demande l’aide de l’Institut pour comprendre son passé, comprendre pourquoi la Brigade chimérique se révèle en lui. Plusieurs séances à l’Institut lui permettront de remettre de l’ordre dans ses souvenirs: en janvier 1918, alors âgé de 23 ans, le jeune docteur travaille à un sérum antigangréneux. Une attaque allemande au gaz mettra un terme définitif à ses recherches. Vivant mais dans le coma, il est envoyé à l’Institut de radium où il est pris en charge par Marie Curie: elle essaie de comprendre ce qui a provoqué sa métamorphose. En 1922, Marie Curie propose d’utiliser ses mutants pour protéger Paris.

Lire la suite

La Brigade Chimérique, tome 1 et 2 de Serge Lehman et Fabrice Colin

L’action se situe en 1938. Le Docteur Mabuse, un Allemand, rêve de conquérir le monde grâce aux surhommes, sorte de race supérieure capable de dominer l’univers tout entier. Le Docteur Mabuse est célèbre pour son armée de crânes. Il est allié avec la Phalange, ancien officier de l’armée espagnole, et Gog, milliardaire italien, célèbre pour sa collection d’hommes vivants.

S’opposent au Docteur Mabuse, Andrew Gibberne alias l’Accélérateur, fils d’un aviateur britannique et Léo Saint-Clair alias le Nyctalope, protecteur de Paris, depuis la disparition de Marie Curie en 1934.

D’autres groupes sont aussi présents en 1938 mais leur positionnement est plus ambigu: Nous Autres, maîtres de Moscou, espoir de l’Europe (ils prétendent que le seul surhomme qui existe c’est le genre humain). Disposant d’une armée de mécanoïdes placée sous l’autorité du Grand Frère, ils suivent les agissements du Docteur Mabuse avec circonspection. Irène et Frédérique Joliot-Curie ont repris la direction de l’Institut du radium à la mort de Marie Curie (Irène est sa fille). Ils sont proches des Nous Autres. L’Institut est célèbre pour avoir recueilli pendant l’entre deux-guerres les justiciers parisiens, plus connu sous le nom de Brigade Chimérique.

La Brigade chimérique est considérée comme une légende depuis la mort de Marie Curie. Cette brigade est née dans les tranchées de la Première Guerre mondiale alors que Marie Curie était une infirmière. Plusieurs soldats prétendent qu’elle accompagnait Marie sur le front. Elle comprenait un ours (le Baron brun), une infirmière fantôme (Matricia), un archange (le soldat inconnu) et un homme squelette (le docteur serum). Protecteur de Paris, cette brigade aurait disparu à la mort de Marie Curie.

Lire la suite