Game of Thrones (saison 6) de David Benioff et D.B. Weiss

La saison 5 se terminait par un plan en contre-plongée sur le corps de Jon Snow puis sur son visage alors que la vie quittait peu à peu son corps. La saison 6 reprend exactement au même moment, Jon est toujours couché dans la neige, mais ses compagnons d’armes viennent de le retrouver et transportent son corps à l’intérieur. La sorcière rouge semble bien désemparée, elle qui pratique la magie depuis des lustres ne semble pas savoir comment ramener Jon à la vie. A  cet instant, Jon est bien mort.  Sansa Stark a réussi à fuir Ramsay Bolton (on n’avait pas compris par quelle réflexion étrange elle en était venue à se marier avec lui) et elle semble décidée à reconquérir le royaume de son père, contre la famille Bolton. Comment ? On l’ignore. Et avec qui ? Encore moins. Sur les terres du roi, Cercei ne sait pas comment se débarrasser du  moineau. Elle qui, il y a quelques temps, assassinait à tour de bras, semble à présent éteinte, incapable de la moindre action. Daenerys, la reine aux trois dragons, est captive des hommes-chevaux, ce qui lui donnera l’occasion de rallier à elle une nouvelle tribu. Quant à Tyrion, notre nain-bouffon-alcoolique-mais-sage, il a trouvé refuge à Meereen et semble aimer son vin.  Lire la suite

Game of Thrones (saison 5) de David Benioff & D. B. Weiss

Oyé, oyé braves gens ! Voici venu la nouvelle saison de GOT avec son cortège de personnages ! Même si depuis la fin de la saison 4 quelques sérieux prétendants manquent à l’appel. Mais qu’à cela ne tienne, le nain est toujours là, certes en mauvaise posture, mais toujours aussi bavard et diplomate. Et il n’est pas le seul à avoir échappé aux coupes scénaristiques. Jon Snow est toujours sur son mur, attendant que l’Hiver vienne à sa rencontre. Le pauvre est célibataire depuis la saison précédente, ce qui ne l’empêche pas de continuer son travail de surveillance et de chercher à se faire de nouveaux amis, de l’autre côté du mur. Stannis Baratheon est à ses côtés (de même que la prêtresse rouge), à la recherche lui d’une ultime victoire qui lui permettrait de remporter le Nord, Winterfell notamment. Mais cette partie de la carte est tenue par la famille Bolton, une bonne famille de tarés comme sait en faire la saga GOT. Le bâtard de la famille va même ajouter à sa collection un nouveau jouet, Sansa, qui n’a rien trouvé de mieux que de se jeter dans la gueule des Bolton, après avoir échappé aux Lannister (merci le M. le maire de Baltimore… comprenne qui pourra).

Côté Lannister, on essaie tant bien que mal de garder le pouvoir, mais il n’y a plus beaucoup de prétendants au trône : le père est mort, Joffrey également. Reste Cersei en mère régente, Tommen en roi juvenile et Margaery en belle-fille comploteuse. Jamie se souvient qu’il est père et cherche à récupérer sa fille des mains des Martell. Les mauvaises nouvelles allant toujours par pair, les habitants de King’s Landing se sont trouvés une nouvelle occupation : la religion. Et cette nouvelle religion auto-proclamée entend bien remettre de l’ordre dans les affaires du royaume, deux reines en feront les frais.

Que dire d’autre ? On est sans nouvelles de Rickon Stark, mais qui dit pas de nouvelles dit bonnes nouvelles. Et notre mère des dragons préférée a décidé de se poser un peu, histoire d’accumuler les problèmes au même endroit plutôt que d’avancer dans son entreprise. Bébés dragon vont bien, mais restriction budgétaire oblige, sortent en solitaire. Quant à Anya Stark, ça roulotte chez les Euthana… euh les trucs machins prêtres qui tuent des gens qui le mérite dans la ville-banque. Lire la suite