Manituana de Wu Ming

1775, à l’aube de la guerre pour l’indépendance, les six tribus indiennes Mohawks, qui forment la communauté de la Grande Plaine, doivent se réunir pour adopter un comportement commun face au conflit à venir. Trois choix s’offrent à eux : la neutralité, le camp des Anglais fidèles au Roi (auprès de qui ils ont déjà combattus contre les Français et qui leur assure de conserver leurs terres), le camp des Anglais défiants le Roi. Un choix doublement biaisé d’une part parce que cette guerre n’est de toute façon pas la leur (ils désignent les Anglais par le nom de colons et pensent que leur rébellion n’est qu’un enfantillage, qu’une affaire d’enfants se révoltant contre leur père). Et d’autre part parce que leur choix, pourtant essentiel pour l’avenir de la nation Mohawks, importe finalement peu.

Guy Johnson, successeur de William Johnson à la charge d’intendant des affaires indiennes auprès de la couronne, organise une rencontre entre toutes les nations indiennes pour envisager une décision commune. Lors de la rencontre, il est décidé qu’il partira au plus vite à Londres pour rencontrer le Roi et obtenir des gages en échange du ralliement des tribus indiennes aux troupes fidèles au Roi. Mais alors qu’il n’a à peine quitté le sol américain, l’unité des tribus indiennes vacille, rendant ainsi le voyage de Johnson caduque et l’avenir commun des tribus indiennes incertain. Lire la suite

Turn de Craig Silverstein

Série produite par AMC, Turn nous entraîne en 1776, au début de la guerre d’Indépendance américaine, dans la petite ville de Setauket, Long Island, où fut formé le premier réseau d’espionnage au service des « rebelles » américains contre les forces de l’Angleterre du roi Georges III.

Abraham « Abe » Woodhull est en effet le fils du magistrat local et est recruté par ses anciens amis d’enfance, Caleb Brewster et Benjamin Tallmadge, passés au service de l’armée continentale de George Washington.

Pour Abraham, c’est le début des ennuis : il doit ainsi trahir son père, un loyaliste qui coopère avec les forces anglaises stationnées à Setauket, et son épouse, Mary, avec laquelle il s’est mariée par honneur et par devoir pour le souvenir de son frère. Et en même temps, alors que les Anglais arrêtent et déportent un autre ami, Selah Strong, comme « patriote », les sentiments d’Abe pour Anna, l’épouse de Selah, resurgissent.

Tout cela attire l’attention perverse du capitaine anglais Simcoe… Lire la suite