Luther (Saison 3) de Neil Cross

Luther reprend du service, car pour oublier ses ennuis personnels, il n’y a rien de tel que le travail. Ce pauvre Luther a sympathisé avec une tueuse en série qui le suit à présent comme une monomaniaque, a perdu sa femme, et s’est entiché d’une gamine dans la saison 2. Tout cela semble bien loin et Luther envisage cette fois de reprendre une vie à peu près normale. Il va même tenter de construire une relation durable avec une jolie blondinette (relation qui ne dépassera pas le quart d’heure dans la série, mais bon c’est Luther, il traine un peu beaucoup de casseroles comme bonhomme).

Sa première affaire s’oriente sur la piste d’un serial killer(encore ! *soupir de lassitude*) fétichiste (au ciné ils le sont tous), piste qui semble d’après le génial détective anglais être lié à une précédente affaire de meurtres : des femmes disparaissent, par paquet de trois, puis il y a toujours un laps de temps où le tueur semble se reposer avant de reprendre une nouvelle série de trois (bizarre, ça me fait penser à bien d’autres séries).

Luther peut compter sur l’aide de son précieux partenaire, Ripley. Même si ce dernier contacté par Erin Gray et un improbable policier à la retraite, Stark, semble une fois encore douter de son maitre. Lire la suite

Prometheus de Ridley Scott

https://i1.wp.com/filmgeek.fr/wp-content/uploads/2012/05/prometheus-aff-375x500.jpgJe l’attendais. Oh, comme je l’attendais.

Depuis son annonce, ce film me faisait rêver. J’ai été fasciné depuis la première fois que j’ai vu le premier Alien par cette image fabuleuse de cet extra-terrestre géant, assis sur son fauteuil qui était une sorte de trône, qui avait la cage thoracique explosé de l’intérieur. Cette seule image était porteuse de promesses d’histoires non-racontées, peuplées de géants auriges stellaires ayant connu un tragique destin, laissant l’imagination débridée inventer des histoires qui pourraient expliquer l’origine des aliens. Lire la suite

Luther (saison 1 et 2) de Neil Cross

Luther est un flic londonien aux méthodes peu conventionnelles. La saison 1 débute par sa confrontation avec un tueur en série de jeunes enfants. Alors qu’il a la possibilité de sauver ce tueur, une fois l’information sur la localisation d’une jeune victime a été obtenue, Luther choisit de le laisser tomber. Le tueur s’écrase quelques mètres plus bas mais malheureusement pour lui, il n’est pas tué et reste dans le coma. Désormais l’ombre de ce tueur plane sur Luther et sur sa carrière. Sa femme se barre et ses relations avec ses collègues de boulot ou ses patrons s’en ressentent. Il reste que Luther continue son travail avec toujours autant de génie. Il est le seul capable d’identifier un tueur par son bâillement, le seul à comprendre le fonctionnement d’un ma, ayant lui-même laissé cette part d’ombre prendre le pas sur ses émotions. Au fil des saisons, on suit donc les enquêtes de Luther (avec un schema d’une enquête par épisode) et en parallèle les déboires de ce pauvre flic pris entre sa femme, ses supérieurs, ses collègues et … Alice. Lire la suite