TransAtlantic de Colum McCann

Une première, je n’ai en effet jamais lu de roman de cet auteur irlandais, pourtant reconnu. Et je dois avouer que la lecture de ce roman m’a laissée quelque peu perplexe. Sa première partie est assez conventionnelle : en trois chapitres, l’auteur bouscule la chronologie et promène son lecteur entre l’Irlande et les Etats-Unis dans l’Amérique de 1919, tout d’abord, afin de suive les exploits de deux aviateurs, Alcock et Brown, dans leur première tentative pour traverser l’Atlantique et rejoindre l’Irlande, dans l’Irlande du XIXe siècle, ensuite, pour accompagner dans sa tournée promotionnelle, Douglass Frederick, qui découvre alors un pays ravagé par la famine, dans le XXe siècle, enfin, sur les pas du sénateur Mitchell quittant New York pour l’Irlande, dernier voyage pour celui qui coordonne les accords du Good Friday. Lire la suite

Publicités

Red Sky in Morning de Paul Lynch

La vie et la mort de Coll Coyle, découpée en trois temps, de l’Irlande du Donegal à la nouvelle frontière américaine. Trois temps pour trois romans en un et qui, à travers le destin du personnage principal, dépeint la brutalité des relations humaines en Irlande au début du XIXe siècle, et la réalité violente de l’immigration aux Etats-Unis.

Coll Coyle vit au Donegal avec sa femme enceinte de leur second enfant. Il se réveille un matin avec la rage au ventre : sa famille va être expulsée de son logement par le fils de leur propriétaire, Hamilton. Coll décide d’aller le voir pour protester contre cette injustice, la famille Coyle vivant ici depuis des générations. Bien que sa femme et son frère lui aient fortement déconseillé de faire quoique ce soit contre le fils du propriétaire, Coll part seul à sa rencontre. La confrontation avec ce dernier tourne mal et Coyle doit s’enfuir pour échapper à ses hommes de mains dont le terrible John Faller. Ne pouvant se cacher en Irlande, Coll doit embarquer dans un bateau en direction des Etats-Unis. Se faisant, il croit semer ses poursuivants et pourquoi pas gagner sa vie en Amérique. Il ne parviendra ni à s’échapper, ni à refaire sa vie. Lire la suite

The French Disease. The Catholic Church and Irish Radicalism, 1790-1800 de Dáire Keogh

Dáire Keogh, The French Disease. The Catholic Church and Irish Radicalism, 1790-1800, Dublin, Four Courts Press, 1993, 297 p.

Issu de sa thèse de doctorat, The French Disease, de Dáire Keogh (aujourd’hui président du St. Patrick’s College de l’université de Dublin) est une analyse salutaire (si je puis dire) de l’Eglise catholique pendant la décennie 1790-1800 en Irlande. Salutaire, car le livre, en s’attachant à cette période, montre que si l’Eglise était dans une situation de faiblesse institutionnelle avant cette décennie du fait des lois pénales qui, même si elles ont été assouplies en 1778 et 1782, empêchaient toute organisation institutionnelle, cette même Eglise émerge après 1800 et l’union entre l’Irlande et l’Angleterre comme l’unique institution « représentative » (en tout cas vue comme telle) du peuple catholique au point que pour définir ce même peuple les mots « catholique » et « irlandais » sont devenus interchangeables, ce que le XIXe siècle et le XXe siècle confirmeront. Que ce catholicisme soit défini par la hiérarchie et non le peuple, et qu’il soit conservateur est également le résultat de cette décennie. Lire la suite

The Secret Scripture de Sebastian Barry

Irlande. Roseanna vit depuis plusieurs années dans un asile près de Roscommon. Les bâtiments devenus vétustes avec le temps, la municipalité est obligée de fermer le site. Un nouvel hôpital va être construit non loin de là, mais déjà un problème se pose. Le nouveau bâtiment étant plus petit que l’ancien, tous les pensionnaires ne pourront être accueillis. Le docteur Green, directeur de l’hôpital, doit donc déterminer qui, parmi les pensionnaires, peut-être « réintroduit » dans la vie civile. Pour faire son choix, le docteur veut revenir aux raison premières de l’internement, afin de faire le point sur l’état actuel du patient. Se pose alors le problème de Roseanna, centenaire, dont on ne retrouve pas les papiers d’admission. Le docteur Green va donc voir Roseanna pour lui demander si elle connait les raison de son internement. Peine perdue, Roseanna reste muette: amnésie ou refus de parler? Lire la suite