Guardians of the Galaxy. Vol. 2 de James Gunn

Back to the Eighties ! Le soleil, la plage, la voiture décapotable, le petit ami aux cheveux longs — répondant au doux nom de « spaceman » — le rêve est à portée de main pour Meredith qui ne se doute pas alors que son « spaceman » en est vraiment un et que tel Zeus, il va s’envoler une fois qu’il l’aura engrossée. Mais qu’importe ! Tout cela est de l’histoire ancienne : quelque trente ans plus tard, les gardiens de la galaxie, j’ai nommé Peter Quill/Star-Lord (Chris Pratt), Gamora (Zoe Saldana), Drax (Dave Bautista), Rocket Raccoon (voix de Bradley Cooper), et Baby Groot (voix de Vin Diesel), sont à nouveau réunis pour empêcher un monstre intersidéral de mettre ses sales paluches sur les batteries Anulax, propriétés des Souverainistes, pardon des Souverains. Ils parviennent non sans mal à se débarrasser du monstre mais commettent un léger faux pas en se payant en batterie Anulax, ce qui attirent immédiatement sur eux la colère des Souverains (précisons tout de fois que seul Raccoon est responsable de ce méfait mais qu’importe, ils sont tous dans le collimateur des autres cinglés).  Poursuivis par une armée de drones, ils sont secourus par un mystérieux personnage (Kurt Russell). Celui-ci répondant au nom d’Ego (c’est louche) se présente comme le père de Peter. Lire la suite

Publicités

Les Gardiens de la Galaxie de James Gunn

Planète terre dans les années 80, dans un service de soins palliatifs. Peter écoute son walkman alors que dans une pièce adjacente des adultes se regroupent autour d’une personne souffrante. Parmi eux, son grand-père qui vient finalement le chercher pour l’amener à sa mère qui veut lui parler avant de mourir. Elle lui donne un cadeau et veut lui prendre la main, mais le jeune garçon refuse et préfère fuir. Elle meurt sans avoir eu la possibilité de toucher un dernière fois son enfant. Peter sort précipitamment de l’hôpital et alors qu’il s’écroule en pleurs à l’extérieur du bâtiment, une lumière aveuglante plonge sur lui et le capture au moment où il appelle enfin sa mère.

Quelques années plus tard, et dans un autre système solaire sur la planète Morag, celui qui se fait appeler Star-Lord réussi enfin à mettre la main sur un objet précieux, l’orbe. Star-Lord, qui n’est autre que Peter plus âgé de 26 ans, ne sait absolument pas ce que recèle l’Orbe et pour être tout à fait honnête, il s’en fout. Seule compte pour lui, la revente du précieux objet sur la planète Xandar.

Problème, en volant l’objet, Peter se met à dos un paquet de monde: Yondu, son partenaire qui voudrait partager les gains de la vente (et le doubler au passage), Korath qui devait ramener l’orbe à Ronan (grand méchant de l’histoire qui veut détruire la planète Xandar en utilisant les pouvoirs de l’orbe), Gamora qui, tout en prétendant ramener l’orbe à Ronan, veut l’empêcher qu’elle ne tombe entre ces mains, Rocket et Groot qui, voyant que la tête de Peter a été mise à prix, veulent le capturer vivant (à la différence des autres).

Les PJs sont réunis ; le scénario peut commencer !

Lire la suite