Le bureau des légendes (saison 3) d’Eric Rochant

A la fin de la précédente saison, Malotru (Mathieu Kassovitz) a été capturé par l' »Etat Islamique ». Au bureau de la DGSE, deux camps s’affrontent, ceux qui, comme le patron de la DGSE « Moule à gaufres » (Gilles Cohen) ne souhaitent pas engager le bureau dans une opération de secours coûteuse, dangereuse et surtout encombrante au vu du passif de Malotru et ceux qui c,omme Henri Duflot (Jean-Pierre Darroussin), n’acceptent pas l’idée de laisser un agent aux mains de Daesh. Pour convaincre ses supérieurs de la nécessité de faire libérer Malotru, Henri Duflot doit argumenter pour faire de cette opération autre chose qu’une simple libération. Raymond (Jonathan Zaccaï) découvre dans la zone d’opération des forces Kurdes, un document prouvant qu’un membre de Daesh utilise un ancien code secret des cheminots résistants français. Comme preuve de vie, la DGSE sous l’impulsion d’Henri demande alors une photographie de Malotru avec un document analogue, légèrement modifié pour contenir en crypté une adresse à l’utilisateur du code. Dans les jours qui suivent, la preuve de vie est bien fournie par Daesh, avec la réponse à la question posée. Henri Duflot découvre alors qu’un membre de l’organisation islamique veut faire défection, ce qui va lui permettre d’argumenter pour la libération de Malotru, surtout auprès de la CIA. Lire la suite

Le bureau des légendes (saison 2) d’Eric Rochant

A la fin de la première saison du Bureau des légendes, Guillaume Debailly alias Malotru (Mathieu Kassovitz) était recruté par la CIA dont il espérait obtenir l’aide pour libérer celle qu’il avait connue lorsqu’il était en Syrie et dont il était resté amoureux, Nadia el-Mansour (Zined Triki). Cette dernière, après avoir été conseillère dans les négociations entre le gouvernement de Bachar el-Assad et la « Rébellion », a été capturée par les services secrets syriens. Parallèlement, Marina Loiseau alias « Phénomène » (Sara Giraudeau) est parvenue à se faire recruter comme sismologue pour aller en Iran. Là-bas, elle prend contact et se rapproche de Shapur Zamani (Moe Bar-El), fêtard invétéré mais qui est également le fils d’un haut responsable du programme nucléaire iranien. A Paris, le bureau a recruté Céline Delorme (Pauline Etienne), islamologue et arabisante. Un choix judicieux (indeed!), alors qu’une nouvelle crise se déclenche : un groupe lié à Daech exécute des otages… et l’un des bourreaux est un français. Tout cela va mettre les nerfs et le flegme de Henri Duflot (Jean-Pierre Darroussin) à rude épreuve. Lire la suite

Le bureau des légendes (saison 1) d’Eric Rochant

Nom de code : Malotru. Identité : Paul Lefèbvre, professeur au lycée français de Damas. Mission : infiltrer le réseau des élites syriennes pour repérer des individus susceptibles de travailler pour la DGSE, le renseignement français. Après six années de service en Syrie et en Jordanie, l’agent Malotru rentre en France pour reprendre sa vie d’antan, effacer Paul Lefebvre et former de nouveaux agents de terrain. Ses supérieurs le surveillent de près, il n’est en effet pas rare qu’un agent de retour de mission peine à abandonner son ancienne identité et à se débarrasser de ses habituels comportements d’espion. Si Malotru semble parfaitement répondre aux attentes du bureau quand il s’agit de gérer la disparition de Cyclone, un agent infiltré en Algérie ou de former un nouvel agent, il reste fuyant sur ses aventures nocturnes. Et pour cause : à Paris, Malotru retrouve son ancienne amante, Nadia, qu’il avait quitté quelques mois plus tôt à la fin de sa mission. Le bureau voit d’un mauvais œil ces retrouvailles, et Malotru lui-même finit par avoir des doutes sur les raisons exactes de la présence de Nadia à Paris. Lire la suite