Orange Is the New Black (saison 5) de Jenji Kohan

Depuis la privatisation de la prison de Litchfield, le quotidien des détenues est devenu insupportable : les surveillants nouvellement recrutés ne sont pas formés aux conditions de travail dans un établissement pénitentiaire et se comportent violemment par esprit sadique ou par simple incompétence ; la nourriture est infecte et les repas ne sont plus préparés sur place mais livrés en sachet ; le suivi individuel et/ou médicalisé des détenues est inexistant de même que leur temps de formation ; le travail en atelier n’est pas assez payé, dès lors les détenues même en travaillant ne peuvent plus acheter le minimum pour leur quotidien (des snacks pour compenser le manque de nourriture ou même des produits d’hygiène de base), et leurs familles doivent souvent s’endetter pour leur permettre de survivre pendant le temps de leur détention. La mort de Poussey Washington déclenche une série de protestations jamais vues dans la prison, protestations qui ne reçoivent qu’une réponse intransigeante des surveillants. Jusqu’au moment où le gardien de prison, Thomas Humphrey, décide sans en aviser sa direction, d’assurer son service armé. Il est l’un des premiers à tomber nez à nez avec des détenues en colère, et au milieu des échauffourées, l’une d’entre elles trouve l’arme. Commence ainsi la première émeute de l’histoire de la prison de Litchfield.  Lire la suite

Publicités

Orange Is the New Black (saison 4) de Jenji Kohan

Après la courte escapade en dehors des murs de la prison et quelques minutes dans les eaux tiédasses d’un lac, les détenues doivent revenir à la triste réalité de la détention. Un retour en forme de descente aux enfers, puisque depuis que l’administration de la prison a été confiée à une organisation privée, les conditions de détention se sont rapidement détériorées : doublement de la capacité d’accueil des détenues (moyennant quelques très esthétiques lits superposés), restrictions budgétaires sur la nourriture (livrée à présent en sachet et juste réchauffée dans les locaux), sur les programmes de réinsertion (limités à des stages non rémunérés axé sur la construction de locaux dans l’enceinte même de la prison), sur le suivi personnalisé des détenues et surtout remplacement des gardiens formés pour la gestion de détenues par des anciens soldats revenus pour certains d’Afghanistan. Tout cela sous la direction d’un Caputo de plus en plus inquiet du devenir de sa prison mais ne devant son salaire qu’à son aimable coopération. Lire la suite

Orange is the New Black (saison 3) de Jenji Kohan

Le dernier épisode de la saison 2 se terminait sur la disparition tant espérée de Vee et celle héroïque de Rosa. Alex était de retour à la prison de Litchfield, après qu’elle ait été dénoncée par Piper. Quant à Caputo, il reprenait la direction de la prison, en promettant une meilleure gestion de celle-ci. La saison 3 débute sous de mauvais augures pourtant, puisque la nouvelle de sa fermeture surprend tout le monde (y compris le spectateur). Caputo met en place un partenariat avec une entreprise privée, « sauve » la prison mais le remet aux mains de gestionnaires davantage préoccupés par les chiffres que par les détenues. Red met fin à son trafic pour retrouver une place en cuisine. Malheureusement pour elle, les nouvelles normes imposées par le privé limitent son travail au réchauffage des plats déjà préparés. Piper se place alors en leader d’un trafic de petites culottes usagées, détournant l’exploitation dont elle (ainsi que les détenues) est victime en entreprise lucrative. Lire la suite

Orange is the New Black (saison 2) de Jenji Kohan

Nous avions quitté Piper quelque peu énervée contre l’une de ses co-détenues, nous la retrouvons en partance pour un autre centre de détention à Chicago. Pendant les premières minutes de cette nouvelle saison, le spectateur est amené à croire que Piper va être à nouveau condamnée pour ce qu’elle a fait à la fin de la première saison. Il n’en ait rien puisque très rapidement l’ambiguïté est levée et nous apprenons que la co-détenue frappée par Piper n’est pas morte, et que si Piper a été envoyée à Chicago, c’est uniquement pour être le témoin avec Alex du procès d’un caïd de la drogue (que les deux femmes peuvent faire plonger). Sans trop spoiler, Piper retourne bien vite dans sa prison préférée, auprès de ses co-détenues préférées et j’avoue que moi aussi j’étais bien contente de retrouver certains visages familiers, comme ceux de Big Boo, de Red ou de Bennett. Quelques nouveaux personnages font leur apparition dans cette deuxième saison : Soo, une jeune activiste bourrée d’idéalisme (que je n’aime pas trop) et surtout Vee, une ancienne dealer, qui va prendre en main les trafics dans la prison et foutre un beau bordel (que je n’aime pas beaucoup non plus, trop caricaturale). Lire la suite

Orange is the New Black (saison 1) de Jenji Kohan

L’autre série produite par Netfix, dont on connait déjà House of Cards. La première saison date d’il y a déjà quelques années, et la saison 3 est attendue pour une diffusion en 2015 aux USA. Cette première saison raconte sur treize épisodes le quotidien de Piper Chapman, une trentenaire new-yorkaise, condamnée à quinze ans de prison pour avoir transporté de la drogue. Ces faits remontent à plusieurs années, alors que Piper était la compagne d’une femme, Alex, qui revendait pour un grand cartel de drogue. Depuis Alex et Piper se sont séparées, Piper a refait sa vie avec Larry (et s’apprête à l’épouser), mais lorsqu’Alex se fait arrêter et balance tout aux flics, Piper se retrouve vite en cabane.

Elle est incarcérée dans une prison fédérale pour femmes, où elle va devoir faire sa place. Elle y découvre la ségrégation à l’intérieur des prisons, le manque d’intimité, les luttes de pouvoir, l’obligation de se faire des alliés… Dans les premiers temps, Larry lui apporte un soutien moral et financier, mais lorsque ce dernier apprend qu’Alex est emprisonnée dans le même quartier carcéral, il commence à douter de la fidélité de Piper et le reste s’enchaîne logiquement… Lire la suite