Waiting for the Barbarians de Ciro Guerra

Dans un poste avancé d’une colonie britannique (qui ressemble à l’Afghanistan), un magistrat (Mark Rylance) tente de maintenir une paix fragile avec les populations nomades qui vivent aux abords du poste. Cette relative tranquillité est perturbée par l’arrivée d’un colonel de l’armée (Johnny Depp) qui met en doute les compétences du magistrat dans sa mission de protéger l’Empire et décide de recourir à des méthodes plus brutales pour s’assurer de la protection du poste et de la colonie. Ce faisant, le colonel ravive et crée des tensions avec la population nomade, tensions que le magistrat tente de juguler, en vain. Considérant que les nomades font preuve de violence (alors même qu’ils ne font que réagir à celle créée par ses actions), le colonel prend la direction du poste, relève de ses fonctions le magistrat et précipite le poste avancé dans une guerre ouverte avec les nomades. Lire la suite

Fantastic Beasts: The Crimes of Grindelwald de David Yates

Gellert Grindelwald (Johnny Depp) a été arrêté à New York, il est à présent emprisonné sous la tutelle du ministère américain de la magie. Mais son équivalent anglais veut extrader Gellert pour qu’il réponde des crimes commis à Londres. Le transfert est donc organisé entre les deux pays, mais malgré les nombreuses précautions prises pour assurer la sécurité du transfert, Gellert parvient à s’échapper grâce à la complicité de ses proches. A Londres, le ministère de la magie est immédiatement informé de son évasion et lance ses meilleurs magiciens à sa poursuite. Ils veulent d’ailleurs recruter Albus Dumbledore (Jude Law) mais ce dernier refuse, ne voulant pas pour une raison mystérieuse s’en prendre à Gellert. Il n’en reste pas moins actif et recrute Newt Scamander (Eddie Redmayne) pour arrêter la machination de Gellert qui, d’après ses renseignements, doit être à Paris pour retrouver Credence Barebone (Ezra Miller). Alors qu’il avait refusé la même mission proposé par le ministère de la magie, Newt accepte la proposition d’Albus, dans l’espoir secret qu’en plus de capturer Credence avant Gellert, il va pouvoir renouer avec Tina (Katherine Waterston). Lire la suite

Fantastic Beasts and Where to Find Them de David Yates

Newt Scamander (Eddie Redmayne) débarque à New York, en provenance de Londres, une valise à la main remplie de bêtes fantastiques. Les douanes moldues américaines, pourtant en alerte, ne repèrent — évidemment — pas les animaux et Newt peut alors fouler tranquillement le sol américain. En chemin, il croise Mary Lou Barebone (Samantha Morton), une militante anti-magiciens, accompagnée de sa ribambelle d’enfants adoptés, Jacob Kowalski (Dan Fogler), un manœuvre qui cherche un prêt bancaire pour ouvrir sa pâtisserie et enfin Tina Goldstein (Katherine Waterston), une sorcière américaine. Pourquoi autant de rencontres ? C’est très simple : en écoutant Mary Lou Barebone, Newt n’a pas surveillé sa valise, un animal s’en est échappé et s’est réfugié dans la banque où Jacob attendait son prêt et Newt en voulant récupérer l’animal s’est fait repérer par Jacob et surtout par Tina. Et comble du malheur (mais habileté scénaristique), Newt a échangé sa valise avec Jacob et quand ce dernier l’ouvre dans son appartement d’autres créatures s’en échappent. C’est quand même pas de chance.  Lire la suite

Mordecai de David Koepp

L’Honorable Charles Strafford Van Cleef Mortdecai (Johnny Depp) – Charlie Mortdecai pour les intimes – est un historien, collectionneur et receleur d’art. Confronté à des difficultés financières, comme tout aristocrate oisif, il doit accepter une mission pour le compte du Mi5, dirigé par Martland (Ewan McGregor) un ami de son épouse, la délicieuse Johanna (Gwyneth Paltrow) : retrouver un Goya dérobé alors qu’il était en Grande-Bretagne pour restauration. Mais derrière ce Goya se cache la piste menant à un secret remontant à la Seconde Guerre mondiale. Accompagné de son fidèle valet, homme à tout faire et homme de main, Jock (Paul Bettany), Mortdecai se lance donc à la recherche du Goya convoité. Espionnage, art, mafia russe, collectionneurs mégalomaniaques, gentlemen‘s clubs enfumés et femmes fatales vont donc se mêler dans un ton burlesque et so British !

Lire la suite

Transcendence de Waaaaa-lly Pfister

Oui, bon, ça commence mal cet article.

Allez un peu de sérieux.

Donc, voilà : le professeur Will Caster (Johnny Depp) est un chercheur renommé pour ses travaux dans le domaine de l’intelligence artificielle, de même que sa compagne, Evelyn (Rebecca Hall). De fait, Evelyn et Will donnent des conférences TED et minaudent à l’écran en montrant le prototype d’intelligence artificielle à Cillian Murphy qui est un agent du FBI, ce qui a le don d’énerver un groupe terroriste anti-technologie de néo-luddites (ce qui, soit dit en passant et histoire de faire mon cuistre, est une profonde insulte envers les luddites, témoignant d’une méconnaissance de ce qu’ils étaient). Or, donc, Bree (Kate Mara, vue dans House of Cards et toujours aussi insupportable et peu crédible) parvient à blesser Will lors d’un attentat. La blessure est superficielle… ouf ! Sauf que Bree et les siens ont empoisonné la balle avec du polonium (ce sont sans doute des agents du FSB !) et les jours de Will sont à présent comptés… Reprenant les travaux d’un collègue, Will projette alors de « sauvegarder » sa conscience en la téléchargeant dans un ordinateur suffisamment puissant pour l’accueillir, échappant ainsi à la mort programmée (ah, ah !). Lire la suite