Godzilla de Gareth Edwards

En 1999, alors que le monde entier tremble à l’approche du millénaire et du bug de l’an 2000 (ah, vous ne vous attendiez pas à celle-là !), dans une mine aux Philippines digne des camps khmers rouges, est découverte une étrange et immense grotte. Aussitôt, une équipe du Monarch, une organisation secrète liée à différents gouvernements, est dépêchée sur place pour y mener une investigation, soupçonnant quelque chose. Elle y découvre d’immenses traces qui mènent vers l’océan…

Au Japon, le physicien Joseph Brody travaille dans une centrale nucléaire mais on sait pas vraiment ce qu’il fait là à mesurer des trucs chelous. Son épouse (Juliette Binoche) travaille avec lui et compte bien fêter son anniversaire, avec leur fils Ford. Oui, mais c’est sans compter que Fukushi… qu’un terrible accident ait lieu dans la centrale, forçant Joseph à sceller un couloir de manière étanche pour éviter la contamination et emprisonnant son épouse pendant que, à l’école, son fils assiste à l’effondrement de la centrale sous ses yeux.

15 ans plus tard, Ford est devenu lieutenant dans la Navy et spécialiste des armes nucléaires. Rentrant après 14 mois de mission, il compte bien profiter de sa famille. Mais c’est sans compter sur son père qui s’est fait arrêter au Japon pour avoir tenté de pénétrer la zone en quarantaine. Il prend donc le premier avion pour Tokyo et se laisse finalement convaincre par son père de retourner dans leur ancienne maison pour y récupérer les données qui prouveraient qu’en 1999 ce n’était pas un accident nucléaire mais bien autre chose. Là, ils se font capturer par l’armée et assistent, médusés, à l’éclosion d’un monstre… Lire la suite

Margin Call de J. C. Chandor

Une nouvelle journée commence dans une célèbre banque d’affaire new-yorkaise (on reconnaîtra facilement Lehman Brothers derrière la fiction), avec son lot de personnels virés (ils sont bons mais pas assez bons) et les applaudissements du chef du personnel pour ceux qui restent, ceux qui ont été les meilleurs du jour (par contre, demain rien n’est moins sûr). Parmi les personnels virés se trouve Eric Dale (Stanley Tucci) qui avait la difficile tâche de mesurer les risques des investissements financiers de la boite, ainsi que s’assurer de leur éventuelle disparition des comptes si leur présence devenait trop gênante. Eric, donc, fait son petit bagage et quitte l’entreprise, mais, avant de partir, il confie à l’un de ses jeunes employés (Zachary Quinto) une clef USB, contenant un dossier qu’il était en train de traiter. Le jeune loup ouvre le dossier, le clôt, et comprend qu’une catastrophe est imminente. Il en appelle donc à ses supérieurs, qui convoquent une réunion extraordinaire pour décider de la marche à suivre afin d’éviter la dite catastrophe… Lire la suite