Spotlight de Tom McCarthy

Boston, 2001 : Marty Baron (Liev Schreiber) est le nouvel éditeur du réputé Boston Globe. Engagé pour améliorer la rentabilité du journal, il demande à Walter « Robby » Robinson (Michael Keaton), qui dirige « Spotlight », une équipe de quatre journalistes au sein du Boston Globe, spécialisée dans les reportages de fond et dans l’investigation de longues périodes, de concentrer son attention sur une affaire de prêtre pédophile couverte par l’Eglise catholique de Boston, notamment par le cardinal Law. L’enquête qui va en résulter sera longue, difficile, rencontrera l’hostilité et de nombreuses difficultés, sera reportée du fait du 11-Septembre, mais finalement aboutira à la révélation du plus grande scandale au sein de l’Eglise catholique, au point d’entrer dans l’histoire et de provoquer une série de révélations similaires dans tous les Etats-Unis et dans le monde entier. Lire la suite

Publicités

Birdman : ou (la surprenante vertu de l’ignorance) d’Alejandro González Iñárritu

Riggan Thomson (Michael Keaton) est une ex-star hollywoodienne, connue pour avoir incarné le super-héros Birdman. Cependant, depuis son refus de faire Birdman 4, il n’est plus rien. Voulant relancer sa carrière à Broadway, il décide de monter, mettre en scène et jouer dans une adaptation (qu’il écrit également) d’une nouvelle de Raymond Carver, « What Do We Talk About When We Talk About Love » (« Parlez-moi d’amour »). Pour cela, il doit jongler entre son ego (et sa tendance à la schizophrénie, parlant avec son alter-ego, Birdman, qui le pousse à redevenir le super-héros), des comédiens capricieux, dont Mike (Edward Norton), la coqueluche des critiques qui fait son « aaaartiste », ou Lesley (Naomi Watts), la jeune comédienne qui a toujours rêvé d’être à Broadway, mais également sa fille (Emma Stone) dépressive/ colérique/ sensible. Son agent (Zach Galifianakis) essaie tant bien que mal de le suivre dans cette galère… Lire la suite

Robocop (2014) de José Padilha

Pat Novak (Samuel L. Jackson), un présentateur de télévision, ouvre son émission « The Novak Element » par cette simple question : pourquoi partout dans le monde, la sécurité est-elle assurée efficacement par des robots, sauf aux Etats-Unis alors que le recours aux robots permet à la fois d’assurer la sécurité de tous et d’éviter dans le même temps la mort d’officiers ou d’agents sur le terrain ? Lire la suite