X-Men: Apocalypse de Brian Singer

Avec l’été arrive le temps des nanars version grands studios américains, autrement appelés blockbusters. Nanar n°1 : X-Men: Apocalypse. Aucun souvenir du précédent, mais au vu du scénario de celui-là, cela ne pose aucun problème. Nous voici donc plongés en Egypte, pendant l’Antiquité (le fan de blockbusters ne boude pas une référence ou deux à l’Histoire avec un grand H). Le peuple égyptien se courbe devant le Dieu Apocalypse qui, avec la complicité de ses quatre cavaliers, va transférer sa conscience dans un nouveau corps (interprété par Oscar Isaac que l’on ne voit qu’une seconde à l’écran). Des opposants au dieu Apocalypse tente de le tuer pendant le processus, mais ils échouent en partie : s’ils parviennent à tuer les quatre cavaliers (quand même !), ils ne réussissent cependant pas à tuer le Dieu ; à défaut ils l’enferment sous d’énormes blocs de pierre.

Saut dans le temps : nous voici à présent aux USA dans les années 80 alors que Xavier (James McAvoy) vient de fonder une école pour les mutants, où il accueille en ce début de film, Scott Summers (Tye Sheridan), avec ses lasers à la place des yeux ; Kurt Wagner (Kodi Smit-McPhee), un nightcrawler ramené par Mystic (Jennifer Lawrence) ; et la télépathe Jean Grey (Sophie Turner, la Sansa de GoT). Pendant ce temps, en Pologne ( ?) Erik tente de reprendre une vie normale entre boulot en usine, femme et enfant à la maison.

Mais la société reste divisée sur les sorts à réserver aux mutants et l’arrivée du Dieu Apocalypse, libérée par une archéologue fouineuse, Moira (Rose Byrne), dont on est apparemment censé se rappeler d’un précédent opus, ne va pas arranger les relations entre humains et mutants. Lire la suite

Star Wars (episode VII): The Force Awakens de J. J. Abrams

Le fameux et tant attendu épisode VII. Nous voici donc trente ans plus tard, certes l’Empire a été détruit par la Résistance, mais une force nouvelle s’est mise en place pour en finir avec la République : le Premier Ordre. Luke a disparu, le Premier Ordre est à sa recherche de même que la Résistance. Voilà pour le contexte. Maintenant le film : Poe Dameon (Oscar Isaac), un pilote de la Résistance, a réussi à mettre la main sur une carte conduisant à la retraite de Luc mais il est bientôt encerclé par l’Ordre. Il réussit, avant d’être capturé, à confier la carte à son droïde, BB-8. Poe, aidé d’un Stormtrooper renégat, Finn (John Boyega), parvient à s’échapper de la base où le Premier Ordre le maintenait prisonnier, mais son vaisseau spatial s’écrase sur la planète Jakku où il pense récupérer son droïde. Finn survit au crash mais ne parvient pas à retrouver Poe…

Lire la suite

Show Me a Hero de Paul Haggis et David Simon

« Show me a hero and I will write you a tragedy », écrivait Francis Scott Fitzgerald. Avec cette série américaine produite par la chaine HBO, David Simon continue d’approfondir sa réflexion sur la société américaine, et HBO prouve qu’elle peut produire des séries de qualité et ne pas se contenter de produits tape-à-l’œil type Game of Thrones. La série comporte six épisodes et suit le parcours d’un homme politique démocrate dans sa quête du poste de maire de Yonkers (situé en banlieue de New York) et de ses déboires avec l’application d’une loi sur les logements sociaux et la déségrégation.

Lire la suite

The Two Faces of January de Hossein Amini

Athènes dans les années soixante. Un couple d’américains visite le Parthénon, pendant qu’un jeune homme également américain le fait visiter à un groupe de touristes. Malgré l’échange de quelques regards suspicieux, les trois individus se séparent … pour mieux se retrouver à la terrasse d’un café. Sentant que le jeune homme les regarde, Chester MacFarland (Viggo Mortensen) le fait remarquer à sa femme, Colette (Kirsten Dunst), qui profite d’un moment opportun pour aborder Rydal (Oscar Isaac). Apprenant qu’il fait visiter la ville aux touristes, Colette lui donne rendez-vous le lendemain pour visiter un quartier marchand d’Athènes. La journée est agréable et ils décident de dîner ensemble pour prolonger ce moment. Une nouvelle fois la soirée est agréable, mais au moment de se quitter Chester informe Rydal que lui et sa femme partent le lendemain à Rome pour continuer leur tour d’Europe.

Dans le taxi qui le ramène à son logement, Rydal retrouve un bracelet acheté l’après-midi même par Chester à sa femme. Il décide de retourner à l’hôtel pour lui rendre. Ne parvenant pas à les contacter à la réception de l’hôtel, Rydal décide de monter directement à leur chambre. C’est à ce moment qu’il surprend Chester dans les couloirs de son étage avec un homme assommé. Chester explique alors que l’homme a voulu les braquer, qu’en se défendant il l’a assommé et qu’il envisage à présent de le remettre dans sa chambre et de quitter l’hôtel immédiatement.

Contre toute attente, Rydal décide de les aider à partir…

Lire la suite

Ex Machina d’Alex Garland

Caleb (Domhnall Gleeson) est, du haut de ses 26 ans, un programmeur particulièrement talentueux, travaillant pour la compagnie du plus grand moteur de recherche, Goo… euh Bluebook. Il remporte un concours interne pour aller passer une semaine dans la villa ultra isolée (accessible uniquement par hélicoptère au milieu des montagnes et des forêts de pins en Alaska) du PDG de la compagnie, Nathan (Oscar Isaac). Une fois sur place, Nathan révèle à Caleb que l’enjeu de sa présence en ces lieux sera de conduire le test de Turing (encore lui !) sur une IA qu’il a développée. Celle-ci se nomme AVA (Alicia Vikander) et est en plus une androïde.

Lire la suite