Tromelin, l’île des esclaves oubliés au Château des Ducs de Bretagne

L’exposition présentée à Nantes dans l’une des ailes du Château des Ducs de Bretagne s’est terminée samedi 30 avril, nous avons donc été parmi ses derniers visiteurs. Ayant beaucoup aimé la bande dessinée associée à l’exposition, nous avions hâte de la voir (pour un rappel sur le travail de Sylvain Savoia, il faut aller lire notre article ici). L’intérêt de la bande dessinée résidait dans l’association entre l’écriture de fiction (autour du naufrage et du récit de la vie des rescapés sur l’île) et le récit documentaire sur la deuxième campagne de fouilles archéologiques en 2008 (après celle de 2006 et avant les deux dernières en 2010 et en 2013) à laquelle a pris part l’auteur Sylvain Savoia. L’exposition associe, elle, recherche historique à partir des archives sur l’événement et recherche archéologique à partir des quatre campagnes de fouilles. Lire la suite

Les esclaves oubliés de Tromelin de Sylvain Savoia

« En 1761, un vaisseau de la Compagnie des Indes fait naufrage sur un îlot perdu de l’océan Indien ». Parmi les survivants se trouvent les membres de l’équipage français et quelques esclaves noirs qui ont réussi à s’extirper de la cale du navire et à rejoindre la plage. Immédiatement les esclaves sont exclus du groupe des survivants, laissés à l’abandon pendant que les Français rassemblent le peu de vivres sauvés du naufrage et accaparent l’eau trouvée sur l’île. Décidant de construire un bateau avec le bois échoué du précédent naufrage, les Français n’ont pas d’autres choix que de demander l’aide des esclaves en échange de leur place dans la future embarcation. Les travaux avancent bien, bientôt le bateau est porté à l’eau, mais très vite les esclaves comprennent qu’il n’y a pas de place pour eux. L’embarcation quitte l’île avec à son bord l’équipage français. Les esclaves restent avec pour seul espoir la vague promesse d’un retour des Français pour les sauver… Max Guérout, archéologue, a monté plusieurs expéditions pour retrouver les traces de ce naufrage. En 2008, il invite le dessinateur et scénariste Sylvain Savoia à faire partie de l’expédition. Dans cet album, l’auteur raconte le quotidien de l’équipe de scientifiques qui fouille l’île et imagine la vie des naufragés après le naufrage et surtout après le départ des Français. Lire la suite