Now You See Me 2 de Jon M. Chu

Retour en 1984. Le magicien Lionel Shrike va tenter, devant les caméras de télévision et sous le regard inquiet de son fils Dylan, de se libérer d’un coffre-fort plongé dans une rivière et où il a été enfermé pieds et poings liés. L’exploit est commenté par le debunker de la magie, Thaddeus Bradley (Morgan Freeman), qui prétend depuis le début de la retransmission que cette entreprise est vouée à l’échec. Quelques minutes plus tard, alors que Lionel Shrike n’est toujours pas réapparu à la surface de l’eau, son fils est évacué et les secouristes commencent à plonger pour récupérer le coffre-fort.

Retour dans le présent. Les Horsemen se sont tus depuis un an, depuis leur dernière prestation en fait et suivent à présent des chemins séparés. Ils se réunissent pourtant, à l’occasion d’un gigantesque show pendant lequel ils doivent dénoncer Owen Case, le directeur exécutif d’une compagnie appelée Octa et soupçonnée d’utiliser frauduleusement les informations personnelles de ses clients.  Mais alors qu’ils parviennent sans problème à saboter la présentation d’Owen Case, ils sont eux-mêmes pris à partir par une voix inconnue qui révèlent au public leur identité ainsi que celle de Dylan Shrike (Mark Ruffalo). Ils doivent fuir et se retrouvent piéger à Macau, dans les mains d’un autre magicien. Lire la suite

Publicités

True Detective de Nick Pizzolatto

Série de huit épisodes, diffusée sur la chaîne câblée HBO, créée et écrite par Nic Pizzolatto, réalisée par Cary Joji Fukunaga et produite en autre par les deux acteurs principaux du film Matthew McConaughey et Woody Harrelson. Le fil narratif se divise principalement en deux temporalités, entre 2012 et 1995, qui vont se croiser tout au long des épisodes, à l’exception des deux derniers.

En 1995, les détectives Rust Cohle et Marty Hart enquêtent sur la mort d’une jeune femme, Dora Kelly Lange, une prostituée retrouvée dans un champ, agenouillée, les mains entravées et les yeux bandés, des spirales dessinées sur son dos et une couronne de bois de cerf sur la tête. Pour Cohle, il ne fait pas de doute que ce meurtre est rituel et que le meurtrier n’est pas à son premier acte. En enquêtant sur le passé de la victime et en ouvrant les dossiers de disparition non résolus, Cohle et Marty découvrent que la jeune femme fréquentait une église et qu’une jeune enfant disparue il y a cinq ans, Marie Fontenot, n’a jamais été retrouvée (l’enquête de police avait conclu un peu rapidement qu’elle était repartie chez un autre membre de sa famille). La piste d’un tueur en série, ciblant des enfants et des femmes, est privilégiée par Cohle, qui soupçonne également des liens entre ces meurtres et les agissements d’une congrégation aujourd’hui dissoute, The Light of Way Academy.

En 2012, les détectives Papania et Gilbough interrogent Cohle et Hart sur les événements de 1995. Ils s’intéressent notamment à la personnalité de Cohle et à la manière avec laquelle il a mené l’enquête. Soupçonneux, Cohle demande à connaitre les raisons de leur interrogatoire : une jeune femme vient d’être retrouvée près de Lake Charles, elle porte les mêmes stigmates que Dora Kelly Lange, indiquant qu’il s’agit soit du même meurtrier soit d’un copycat. Lire la suite