Reporters saison 2

Saison 2, diffusée sur Canal + en mai 200. Rappel de la saison 1 ici.

Cette deuxième saison s’ouvre à Riyad. Un correspondant français, Alexandre Marchand (Gregori Derangère) de la chaîne de télévision TV2F est témoin d’un attentat visant des ressortissants français (l’un de ses amis journalistes est tué dans l’attentat). Il essaie dans un premier temps de prendre des clichés et des images de l’attentat mais très vite les autorités saoudiennes interviennent pour lui prendre son matériel et lui demander gentillement de quitter le pays. Les commanditaires de l’attentat sont déjà connus: un groupe islamiste actif en Arabie Saoudite.

Reste la question de savoir pourquoi la France est-elle visée et pourquoi des ingénieurs français de Air Sup ont été tués. Rentré précipitamment à Paris, Alexandre Marchand monte son reportage (grâce aux quelques images qu’il a pu sauver) pour la chaîne TV2F et constate au vu des images que la police saoudienne à un comportement des plus étranges. Il contacte son père, ex-membre de la DST, persuadé que la vérité est cachée et que la revendication par un groupe islamiste est un leurre. Alors que son père allait lui donner le résultat de ses recherches, Alexandre le retrouve mort, victime d’une crise cardiaque. Il n’y croit pas. Plus tard, Alexandre comprendra que la France a été visée parce qu’elle avait mis fin à des commissions versées à des intermédiaires saoudiens. L’attentat est une vengeance, une protestation contre l’arrêt de ces commissions. Dès lors, Alexandre va enquêter sur les implications du gouvernement dans le versement et l’arrêt de ces commissions.

L’affaire se révèle explosive: affaire personnelle, affaire politique… tout semble se rejoindre. Pendant ce temps, Cayatte (Patrick Bouchitet) fait son Cayatte. Il est appelé à témoigner au procès Augier. Dix ans auparavant, Augier était condamné pour le meurtre d’une jeune fille lors d’un procès que Cayatte a toujours considéré comme bâclé. Aujourd’hui l’avocat d’Augier demande son aide pour la révision du procès.

Thomas (Jérôme Robard) est toujours aussi obsédé par Barlier, devenu Premier Ministre. Et sa rencontre avec Alexandre ne va pas arranger les choses. Florence reprend la direction du journal mais doit composer avec un autre directeur responsable de la version web. Elsa trace sa route vers le 20 heures, de compromission en compromission. Le monde du journalisme dans toute sa splendeur!

Une saison deux légèrement moins bien que la précédente. Le personnage d’Alexandre est intéressant de même que l’affaire Air Sup qui lui est lié, mais son profil est davantage celui d’un enquêteur dans le monde des services secrets que celui d’un journaliste. Il y a d’ailleurs quelques épisodes plus liés aux relations entre le politique et les services secrets qu’entre le politique et le journalisme, grande qualité de la première saison. Cette saison est beaucoup plus sensationnelle (il y a d’ailleurs beaucoup plus de morts mystérieuses). L’affaire de l’attentat me parait trop volumineuse, trop importante pour n’être traitée que dans les coulisses d’un journal. Du coup, la série sort de son espace habituel et perd en cohérence parfois (scène où le Premier Ministre commandite seul une intervention en Arabie Saoudite pour tuer un haut colonel de l’armée). Les personnages de Thomas et de Michel Cayatte perdent de l’importance (et de la crédibilité) dans cette saison, comme si la série voulait tirer un trait sur ses représentants, ses ténors de la saison 1.

Reste quelques très bons épisodes, très bien écrits et très bien interprétés. La série est quand même largement au-dessus des production Canal + habituelle et des séries américains (enfin certaines). La fin est cohérente, complète mais appelle vraisemblablement une suite… qui ne viendra pas, Canal + ayant décidé de ne pas poursuivre. Dommage.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s